Pas de diadèmes lors de la cérémonie impériale de Nouvel An 2021 par solidarité en temps de crise sanitaire

Comme chaque année, le couple impérial du Japon a reçu les hauts dignitaires du pays lors de la réception des vœux de Nouvel An. Bien que les rendez-vous avec la population soient annulés à cause de la crise sanitaire, les réceptions en comité restreints ont bien eu lieu, interdisant simplement la proximité et les poignées de main.

YouTube video

Lire aussi : Le Premier ministre japonais ne souhaite pas voir une femme sur le trône impérial

Une réception des vœux de Noël sans diadèmes pour les femmes de la famille impériale

Ce 1e janvier, l’empereur Naruhito et l’impératrice Masako ont enchainé plusieurs engagements pour marquer le début d’année. Après un passage au sanctuaire pour prier pour les Japonais, l’empereur et son épouse avaient rendez-vous dans la salle Matsu no Ma du palais impérial de Tokyo pour assister à la traditionnelle réception des vœux des dignitaires du Japon.

(Photo : Pool/Jiji Press/ABACAPRESS.COM)

Cette année, les femmes ne portaient pas leurs diadèmes. Le Bureau impérial a communiqué sur ce choix, indiquant qu’elles préféraient ne pas porter leurs bijoux par respect et solidarité pour la population qui vit des moments difficiles, en pleine crise sanitaire. Elles portaient tout de même leurs robes de soirées et les hommes leur traditionnel queue-de-pie.

Durant la cérémonie, suivant un ordre protocolaire précis, les invités s’inclinent devant l’empereur Naruhito et l’impératrice Masako, et leur remettent leurs vœux pour la nouvelle année. Habituellement, plus de 700 personnes assistent à l’événement, les conjoints des participants étant par exemple eux aussi conviés. Cette année, environ 200 personnes étaient présentes à la cérémonie et tout le monde portait un masque.

(Photo : Pool/Jiji Press/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Portraits de la famille impériale du Japon pour le Nouvel An 2021

Les hauts dignitaires ont présenté leurs vœux à l’empereur Naruhito et à l’impératrice Masako

Le couple impérial a d’abord reçu les vœux des plus hauts membres de leur propre cour, puis de leur propre famille. Le prince héritier Fumihito d’Akishino en tête, suivi de son épouse, la princesse héritier Kiko. Leurs filles, les princesses Mako et Kako étaient présentes, puis ont été présentés d’autres membres qui ne font plus partie de la maison de l’empereur, comme sa sœur. Le Premier ministre Yoshihide Suga puis les présidents du Parlement, les juges en chef et le corps diplomatique ont terminé se ballet de salutations.

Lire aussi : L’empereur du Japon s’adresse pour la première fois à la population au Nouvel An

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr