Quand Mette-Marit de Norvège enceinte cherchait l’amour sur un plateau télé

Aujourd’hui, la princesse héritière Mette-Marit est une femme respectée et aimée des Norvégiens. Son grand cœur fera d’elle une parfaite reine le jour où son époux, le prince héritier Haakon montra sur le trône. Pourtant, Mette-Marit a dû se faire accepter. Sa vie avant d’être princesse avait de quoi faire craindre le pire à ses beaux-parents, le roi Harald V et la reine Sonja. Depuis toujours en recherche de son prince charmant, elle avait participé à une émission de dating, alors qu’elle était enceinte de son premier enfant.

Enceinte de son fils, Mette-Marit participe en tant que future mère célibataire à une émission de rencontre en Norvège (Photo : capture YouTube)

Lire aussi : Mette-Marit de Norvège en deuil : proche de sa mère en ce moment difficile

La jeunesse rebelle et trouble de Mette-Marit

Le passé de Mette-Marit Tjessem Høiby n’a pas toujours été simple. Des parents divorcés, un parcours scolaire moyen et universitaire inachevé, une adolescence rebelle et un voyage en Australie. Elle en reviendra changée, complètement rebelle, elle se rase le crâne. Plus tard, on parlera de fêtes un peu trop arrosée et une consommation récréative de stupéfiant, comme la fois où les choses se seraient mal terminée lors d’un voyage en Inde. Dans une interview, elle se confiera sur son adolescence difficile et avouera « regretter » certains de ses comportements.

Mette-Marit devient une jeune femme rebelle et se rase le crâne (Photo : DR)

Elle enchaine les soirées et devient une reine du monde de la nuit. Elle tombe enceinte de Morten Borg, un homme qui avait fait de la prison en 1992 pour violences, conduite en état d’ivresse et détention de drogue. Morten Borg était l’un des meilleurs amis du petit ami de longue date de Mette-Marit, John Ognby. Mette-Marit et Morten Borg se séparent 5 mois avant la naissance de leur fils, Marius Borg Høiby, en 1997.

Lire aussi : Qui est Marta Gayá ? La maitresse de Juan Carlos depuis 30 ans

Mette-Marit Tjessem Høiby cherchait l’amour dans une émission de dating

Alors qu’elle est enceinte, Mette-Marit participe à une émission télé pour célibataires. Sur le plateau de Lysthuset (La maison des plaisirs, en français) une sorte de Tournez manège !, elle se montre délurée face aux prétendants et dans ses critères de recherche, elle avouera durant l’émission avoir un faible pour les bad boys.

La princesse héritière Mette-Marit a cherché l’amour sur un plateau télé (Photo : capture YouTube)
Mette-Marit enceinte rencontre ses prétendants (Photo : capture YouTube)

Elle rencontrera finalement le prince héritier Haakon lors d’un festival et elle accouchera de son fils. Malgré son passé de noctambule, sa situation de mère célibataire, c’est l’amour fou entre Haakon et Mette-Marit. Elle s’est assagie auprès de son prince charmant, et elle a été présentée publiquement aux Norvégiens en 2009. Malgré les réticences et les craintes d’ouvrir les portes du palais à une jeune femme au passé questionnable, elle s’est montrée déterminée. Elle a terminé ses études universitaires et a fait table rase du passé. Elle n’a jamais tenté de nier ses erreurs et son parcours difficile.

Lire aussi : Comment Mathilde a réussi à se cacher des paparazzis avant l’annonce de ses fiançailles avec le prince Philippe ?

La party girl devient princesse héritière de Norvège

Son passage dans l’émission de rencontres reste un épisode drôle et inoffensif. D’autres personnes ont tenté de nuire à son image. Dans une bibliographie non autorisée de Mette-Marit, on apprend que son ancien petit-ami de longue date, John Ognby, possède une vidéo et des photos très compromettantes. Ce dernier a reçu des propositions de plusieurs centaines de milliers d’euros pour vendre sa vidéo. Mais John Ognby a toujours su se montrer fidèle et refuse de diffuser la vidéo ne voulant pas lui faire de mal. Le contenu de la vidéo n’a jamais été divulgué.

En 2004 est née la princesse Ingrid Alexandra, premier enfant que Mette-Marit aura avec le prince héritier Haakon. Le prince Sverre Magnus suivra l’année suivante. Aujourd’hui, la princesse héritière Mette-Marit est une véritable princesse, dans tous les sens du terme, son passé trouble lui valant le surnom de Cendrillon norvégienne. Ses nombreux problèmes de santé ont également fait d’elle un exemple de combativité aux yeux des Novégiens. Ce 19 août 2020, le princesse héritière Mette-Marit fête ses 47 ans.

Sources : VG, FVN, Vanitatis

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply