Le petit-fils de l’empereur Haïlé Sélassié pleure la mort du prince Philip, grand ami de l’Éthiopie

Le Ermias Sahle Sélassié a adressé ses condoléances à la reine Elizabeth et au peuple britannique après l’annonce de la mort du prince Philip, duc d’Édimbourg. Le petit-fils du dernier empereur Haïlé Sélassié partage aussi quelques souvenirs de moments passés ce «grand ami» du peuple éthiopien.

Le prince Ermias Sahle Selassie rend hommage au duc d’Édimbourg (Photo : capture Crown Council of Ethiopia)

Lire aussi : Constantin II de Grèce exprime son chagrin après la mort du prince Philip

Le prince Ermias Sahle Selassie se souvient du prince Philip

«Le peuple éthiopien a perdu un grand ami», déclare le prince Ermias Sahle Sélassié, président du Conseil de la Couronne éthiopienne. «Nous pleurons profondément son départ et rendons hommage à ses grandes réalisations tout en adressant nos plus sincères condoléances à Sa Majesté la reine Elizabeth II du Royaume-Uni et du Commonwealth, pour la perte de son époux bien-aimé.»

Si le prince Ermias pleure «le décès d’un grand ami de l’Éthiopie», c’est entre autres parce que «le prince Philip s’est battu pour protéger la faune de notre pays». Le prince Ermias a aussi rappelé que le duc d’Édimbourg avait été une «grande figure lors de son service héroïque pendant la Seconde Guerre mondiale». Le Prince Philip et la reine Elizabeth II ont noué une amitié avec l’Éthiopie et avec l’empereur Haïlé Sélassié Ier. La reine et son époux s’étaient rendus en visite d’État en Éthiopie, invités par l’empereur, en 1965. C’est aussi à Bath, en Angleterre, que l’empereur avait trouvé refuge lors de sa période d’exil, durant la période de l’occupation italienne.

Lire aussi : Le prince Joel d’Éthiopie sort un roman afro-futuriste

Le duc d’Édimbourg et son amitié avec l’empereur d’Éthiopie

«Il a scellé les ponts de la période de la grande alliance de la Seconde Guerre mondiale entre le Royaume-Uni et l’Éthiopie, ce qui a engendré la première victoire alliée de cette guerre. La victoire de la bataille de Gondar en novembre 1941 a vu les forces de l’Axe chassées pour la première fois de terres étrangères qu’elles avaient occupées illégalement.», écrit le prince dans un communiqué partagé sur le site du Conseil.

Plus personnellement, le petit-fils de l’empereur rappelle qu’il a «eu le privilège de rencontrer» le Prince Philip et qu’il a eu le plaisir «d’apprécier ses conseils. Que Dieu bénisse la mémoire du prince Philip, duc d’Édimbourg, et puissions-nous toujours le considérer comme un grand ami de l’Éthiopie.» Le prince Philip avait été reçu Grand-Croix de l’ordre de la Reine de Saba par l’empereur. Quant à Elizabeth II, elle avait reçu l’honneur réservé aux souverains, d’obtenir le collier de l’ordre de Salomon.

Le prince Ermias, né en 1960, est 9e dans l’ordre de succession à l’ancien trône impérial. L’actuel prétendant au trône est son cousin, le prince Zera Yacob Selassie, fils du dernier prince héritier Amha Selassie. Le prince Ermias est le petit-fils de l’empereur Hailé Selassie et de l’impératrice Menen, par leur dernier enfant, le prince Sahle. Après des études au Royaume-Uni et aux États-Unis, le prince Ermias Sahle a décroché des fonctions dans la vie publique. Il est à présent président du Conseil de la Couronne, qui promeut les activités de la famille royale et milite pour le retour à la monarchie. Le messie des Rastafari, le dernier négus d’Éthiopie, Hailé Selassie 1e, a régné de 1930 à 1974. Après avoir été renversé par un coup d’État de la junte marxiste, il est mort assassiné en 1975.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr