Comment la police américaine a annoncé au prince Harry la mort de son grand-père en pleine nuit

C’est le 9 avril 2021 à la mi-journée que la mort du prince Philip, duc d’Édimbourg a été annoncée aux Britanniques. Le monde entier a appris la nouvelle au même moment, mais à un fuseau horaire différent. Le prince Harry était en plein milieu de sa nuit lorsque le palais de Buckingham a tenté de le joindre pour lui annoncer que son grand-père était décédé. L’ambassade des États-Unis et la police américaine ont dû être impliquées pour que le prince Harry décroche son téléphone !

Un policier a été envoyé jusqu’à la villa du prince Harry pour qu’il décroche son téléphone (Photo : Victoria Jones/PA Wire /ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : William et Harry réunis aux funérailles de leur grand-père

Le prince Harry ne répondait pas à son téléphone

Le prince Philip est décédé d’une cause naturelle à 99 ans dans la matinée du 9 avril 2021. Quelques heures plus tard, la nouvelle était rendue publique. Aujourd’hui, l’édition dominicale du Sun révèle être en possession de documents qui permettent de savoir très précisément comment le prince Harry a appris la mort de son grand-père, alors qu’il vit en Californie avec sa famille.

Les documents officiels indiquent que l’ambassade américaine de Londres a appelé au téléphone le bureau du shérif de Santa Barbara à 2 heures 30 du matin, heure californienne. Il semblerait que ce soit Buckingham qui ait demandé à l’ambassade des États-Unis de procéder de la sorte, car le palais était incapable de joindre le prince Harry en pleine nuit. Il était donc 10 heures 30 pour le fuseau horaire de Londres. L’annonce au monde entier a eu lieu à midi, heure de Londres.

L’ambassade demande à la police d’aller sonner à la villa du duc de Sussex

Selon les enregistrements de la conversation avec la police américaine, l’ambassade américaine a demandé à ce que des officiers soient envoyés sur place pour demander au prince Harry de «regarder son téléphone». Des agents de la police se sont donc rendus à Montecito pour sonner à la porte de la villa du duc et de la duchesse de Sussex dans le but de demander au fils du prince Charles de répondre à son téléphone. Les documents consultés par le tabloïd britannique précisent que la police a exécuté sa mission comme demandée.

Les documents ne permettent pas de savoir qui est la personne à l’ambassade américaine de Londres qui a contacté la police. Cet élément pose question au tabloïd qui s’interroge sur ce point, alors que même les personnes les plus haut placées de l’ambassade n’étaient pas au courant de l’information. On ne sait pas non plus ce qu’il s’est passé une fois que la police s’est rendue sur place, si le prince Harry avait fini par voir ses notifications ou si c’est le policier qui a accompli sa mission.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr