Une bière canadienne au nom du premier roi maori présente ses excuses après avoir déclenché la colère des monarchistes

Cette marque de bière canadienne n’avait peut-être pas l’intention d’offenser les Néo-Zélandais, elle voulait peut-être même rendre hommage aux Maoris, mais c’est tout l’inverse qui s’est produit. La bière Potatau Te Wherowhero, qui porte le nom du premier roi des Maoris, a dû présenter ses excuses et retirer de la vente ses bouteilles, alors qu’elle utilisait une image caricaturale du roi sur ses étiquettes.

L’affaire de la bière canadienne jugée raciste a fait l’objet d’un reportage à la télé néo-zélandaise (Image : Capture Te Ao Maori News)

Lire aussi : Le roi des Maoris interdit l’accès aux rivières et demande de rester vigilant tant que la crise du coronavirus n’est pas terminée

La bière québécoise Potatau Te Wherowhero déclenche la colère de la monarchie maorie

Alexandre Caron, propriétaire du Ras L. Bock, une petite brasserie indépendante canadienne qui produit une bière appelée Potatau Te Wherowhero, a présenté ses excuses sur le média néo-zélandais 1 NEWS pour avoir utilisé le nom du premier roi maori pour sa bière. « Nous sommes désolés que ça ait offensé le peuple maori, le but n’était en aucun cas de nous moquer de la culture maorie et de son peuple ». Il y a quelques jours, Rahui Papa membre du Parti maori et porte-parole de la monarchie (Kiingitanga), avait déclaré : « C’est quelque chose de stupide de mettre son nom et son visage sur une bouteille de bière. S’ils avaient consulté les Maoris à propos de leur idée avant de l’utiliser, ils auraient compris pourquoi ils ne devraient pas l’utiliser et cela ne serait jamais arrivé. ».

Rahui Papa a fait part de sa colère après avoir découvert cette bière (Image : Capture Te Ao Maori News)
La bière Potatau Te Wherowhero utilise l’image du premier roi des Maoris et son nom (Image : Capture Te Ao Maori News)

Lire aussi : Le roi Philippe visite la brasserie Dubuisson au château de Ghyssegnies

La bière au nom du roi des Maoris ne sera plus produite

Ras L.Bock a décidé de retirer cette bière de son catalogue et elle ne sera plus vendue sur les différents sites internet qui la proposaient. Cette bière saisonnière n’était de toute façon pas produite en ce moment, et la production ne reprendra plus. Cette brasserie propose 60 bières dans son catalogue et celle-ci a connu trois salves de ventes durant 3 saisons. Le propriétaire de la brasserie a présenté ses plus plates excuses. « Nous avons été stupides et nous voulons nous excuser auprès de tous ceux que nous avons blessés. Ils ont raison d’être en colère parce que nous aurions dû nous rendre compte que ce n’était pas correct, nous n’avons aucune excuse ».

La brasserie a présenté ses excuses au peuple maori

La brasserie québécoise a promis de ne plus faire la même erreur et veillera à respecter les traditions du peuple maori à travers le pays. « Croyez-moi, nous ne sommes pas racistes du tout, je comprends que ça ait blessé des gens ». Pour conclure, la brasserie a promis qu’un message d’excuse sera également publié sur Facebook. Alexandre Caron termine en rappelant que la brasserie « n’est pas riche » et qu’ils ont « tous une famille ». « Je comprends parfaitement quand ils disent que personne ne devrait utiliser l’image d’un ancêtre ou son histoire sans permission pour vendre quelque chose ».

Le chef de la tribu Waikata, Potatau, a été choisi pour devenir le premier roi des Maoris en 1857 (Image : domaine public)

Qui était Potatau 1e ?

Contrairement aux royaumes traditionnels (surtout africains) qui sont considérés comme étant la continuité d’anciens royaumes ou monarchies tribales qui perdurent avec une certaine reconnaissance officielle ou semi-officielle même dans des pays devenus des républiques, la monarchie maorie n’est pas considérée comme une monarchie traditionnelle. Il s’agit, à la base, d’un mouvement de reconnaissance des droits des Maoris, qui a pris la forme d’une monarchie, en 1852. Les dirigeants de la monarchie sont également membres du Parti maori. Cette monarchie n’est pas reconnue par tous les Maoris, mais principalement par ceux de l’île du Nord, l’une des deux îles de Nouvelle-Zélande. Potatau Te Wherowhero, connu sous le nom de règne de Potatau 1er, a été désigné en 1857 comme étant le premier roi des Maoris lorsque la monarchie protestataire a pris forme. Potatau 1e est le chef de la tribu Waikato. Le but de la monarchie maorie était à la base de consolider la culture du peuple traditionnel pour ne pas se soumettre à celle des colons britanniques arrivés en Nouvelle-Zélande. Aujourd’hui, le roi Tuheitia Te Wherowhero VII est considéré comme le roi des Maoris depuis 2006. Ses recommandations, principalement concernant des matières liées à la culture, la spiritualité et l’environnement, sont écoutées et suivies par les Maoris.

Lire aussi : Les Cambridge en Irlande : Le prince William boit sa Guinness dans les traces de sa grand-mère – Jour 1

Source : Te Ao Maori News

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr