Pourquoi la princesse Birgitta est la seule des 4 sœurs du roi de Suède à garder son statut royal ?

Ce 19 janvier 2022, la princesse Birgitta de Suède fête ses 85 ans. Très discrète, la sœur du roi Carl XVI Gustaf ne vit plus en Suède depuis des années, n’assure aucun engagement pour la Couronne et pourtant, elle est la seule des quatre sœurs du roi de Suède à toujours être Altesse Royale. Elle figure même dans l’ordre de préséance avant certains petits-enfants du roi depuis qu’ils ont perdu leur prédicat en 2019.

Lire aussi : La princesse Birgitta « sans domicile » quitte la Suède et est mise en quarantaine chez son fils en Allemagne

Les « sœurs Haga » : les quatre sœurs aînées du roi Carl XVI Gustaf

En 1932, le prince Gustave Adolphe, petit-fils du roi de Gustave V de Suède, et fils du prince héritier, épousait la princesse Sybille de Saxe-Cobourg-Gotha. Le couple aura son premier enfant, la princesse Margaretha, en 1934, suivie de la princesse Birgitta en 1937, puis de la princesse Désirée, en 1938, et de la princesse Christina, en 1943. Onze ans après leur mariage, le couple n’a toujours pas de garçon tant attendu. Il arrivera enfin, en 1946. Le prince Carl Gustaf est le cinquième et dernier enfant du couple. Le prince Gustave Adolphe ne montra jamais sur le trône, décédé lors d’un accident d’avion en 1947, soit un an après la naissance de justesse de son fils. Carl Gustaf succédera d’ailleurs à son grand-père en 1973.

Le prince Gustave Adolphe et la princesse Sybille avec leurs quatre filles, à la naissance de leur garçon, le futur roi Carl XVI Gustaf (Photo : Wikimedia Commons)

À l’époque, les règles dynastiques étaient plus strictes, et une princesse perdait une partie de ses privilèges à son mariage, s’il était jugé inégal. À peine quelques générations auparavant, la sentence était encore plus sévère pour les princes qui contractaient des mariages inégaux. Deux oncles et un grand-oncle du roi Carl XVI Gustaf ont été déchus de leur titre de prince de Suède suite à leur mariage inégal. Ils ont reçu, en guise de consolation, un titre de noblesse luxembourgeois, celui de comte de Wisborg, de la part de leur cousin.

Lire aussi : Que devient la princesse Margaretha de Suède éloignée des palais dans son village anglais ?

Trois sœurs ont perdu leur statut d’Altesse Royale

Les princesses Margaretha, Désirée et Christina peuvent donc se sentir chanceuses de ne pas avoir subi la même sanction. La princesse Désirée a épousé le baron Nils-August Silfverschiöld en 1964. La même année, la princesse Margaretha a épousé l’homme d’affaires britannique John Ambler. En 1974, la princesse Christina a épousé Tord Magnuson. À leur mariage, elles ont toutes perdu leur prédicat d’Altesse royale. Elles ont ensuite obtenu de la part de leur grand-père, un nouveau titre. Margaretha est connue comme la princesse Margaretha, Mme Ambler. Désirée est officiellement la princesse Désirée, baronne Silfverschiöld. La princesse Christina, qui s’est mariée durant le règne de son frère, a elle aussi reçu un titre similaire à son mariage. Elle est dorénavant connue comme la princesse Christina, Mme Magnuson.

Une seule sœur, la princesse Birgitta, a gardé son titre et son prédicat d’Altesse royale. La princesse Birgitta a épousé en 1961 le prince Johann Georg de Hohenzollern. Lui aussi est de sang royal et descend d’une branche de la famille des Hohenzollern-Sigmaringen. Le mariage est donc considéré comme égal et la princesse porte depuis lors le nom complet de Son Altesse Royale la princesse Birgitta de Suède et de Hohenzollern.

Le roi de Suède avec ses quatre sœurs à l’occasion de l’anniversaire de la princesse Birgitta en 2017. De gauche à droite : la princesse Margaretha, Mme Ambler; S.M. le roi Carl XVI Gustaf de Suède; S.A.R. la princesse Birgitta de Suède et de Hohenzollern; la princesse Désirée, baronne Silfverschiöld et la princesse Christina, Mme Magnuson (Photo : Jonas Borg, Kungahuset.se)

Birgitta et son époux, le prince Johann Georg, ont eu trois enfants, tous les trois sont princes de Hohenzollern : le prince Carl Christian, la princesse Désirée et le prince Hubertus. Birgitta et Johann Georg ont vécu séparément depuis 1990, sans divorcer. Son époux a continué à vivre à Munich, alors qu’elle s’est installée à Majorque. Johan Georg est décédé en 2016. Birgitta vit toujours à Majorque la plus grande partie de l’année. Seule la princesse Christina travaillait pour la Couronne aux côtés de son frère. La princesse Christina a elle aussi pris sa retraite publique à ses 75 ans, il y a trois ans.

Pourquoi la princesse Birgitta de Suède a gardé son prédicat d’Altesse Royale ? (Photo : Wikimedia Commons)

Lire aussi : Christina et Désirée de Suède emmènent Benedikte de Danemark à une exposition sur leur grand-mère

Des mariages inégaux qui ne sont plus sanctionnés

Quelques années après les quatre mariages des sœurs de Carl Gustaf, les règles dynastiques ont été modifiées et les conséquences d’un mariage inégal ont changé du tout au tout. Carl Gustaf, devenu un jeune roi à la mort de son grand-père en 1973, épousera en 1976 la roturière allemande Silvia Sommerlath.

Depuis lors, aucun mariage à rang égal n’a été contracté dans la famille sans que cela ne vienne priver les princes et les princesses de leur titre. La princesse héritière Victoria a épousé Daniel Westling en 2010, le prince Carl Philip a épousé Sofia Hellqvist en 2015 et la princesse Madeleine a épousé Christopher O’Neill en 2013. Daniel et Sofia ont même été élevés au rang de prince et princesse de Suède, accompagné du prédicat d’Altesse royale. Christopher O’Neill, citoyen étranger et ne résidant pas en Suède, n’a pas souhaité avoir de titre.

En 2019, les enfants du prince Carl Philip et de la princesse Sofia, ainsi que les enfants de la princesse Madeleine et de Christopher O’Neill, ont eux aussi perdu leur prédicat d’Altesse Royale suite à une décision de restructuration de la Maison royale.

Suite à cette décision, la princesse Birgitta, en tant qu’Altesse Royale, figure devant les enfants de Carl Philip et de sa sœur Madeleine, dans l’ordre protocolaire. Selon le site de la Cour royale, la princesse Birgitta est toujours membre de la Maison royale, alors que les petits-enfants du roi (exceptés ceux de la princesse héritière Victoria) sont simplement des membres de la famille royale. Notons qu’il ne s’agit que d’un ordre de préséance protocolaire qui n’a aucune incidence sur l’ordre de succession. Aucune des sœurs du roi Carl XVI Gustaf ne figure dans l’ordre de succession, alors que l’ensemble de ses petits-enfants s’y trouvent.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr