Albert et Charlène de Monaco envoient leurs vœux pour l’année 2021

Le prince Albert II de Monaco a prononcé ses traditionnels vœux de fin d’année, ce 31 décembre 2020. Le prince Albert est revenu sur les défis rencontrés durant cette année de crise sanitaire. Il a également rappelé quelles étaient les forces de notre société pour promettre un avenir meilleur en 2021. À la fin de son message, la princesse Charlène s’est jointe à lui pour souhaiter une très bonne année à la population de la Principauté.

Lire aussi : Discours de Nouvel An de la reine Margrethe de Danemark : « Beaucoup ont vu l’œuvre de leur vie s’écrouler »

Le discours du prince Albert de Monaco pour la Nouvelle Année 2021

Le prince Albert II de Monaco débute son discours en rappelant que l’année 2020 « demeurera dans les mémoires, marquée par le doute, la peur, la douleur, en raison de la pandémie de la covid-19 qui s’est propagée à travers notre planète. »

« Les dommages de cette épidémie ne s’arrêtent pas à la situation sanitaire », explique le prince, qui se rend compte que tous les secteurs sont à présent fragilisés « et ce, pour plusieurs années. La crise sanitaire a bouleversé nos habitudes et nos certitudes. » Le souverain monégasque indique que la crise a tout de même permis de mettre toutes nos intelligences en mouvement pour « réfléchir à tous les aspects de notre existence ». Le prince Albert parle également des enjeux de cette crise autres que matériels. Il pense notamment à la vitalité de nos esprits et à notre capacité de résilience.

Le prince Albert II exhorte ensuite les pays du monde entier à penser une approche innovante « tant les défis apparaissent d’une ampleur inégalée ». Le souverain pense notamment au développement numérique, qui pourra apporter une réponse à cette crise, mais aussi les défis environnementaux et l’inclusion sociale.

Lire aussi : Discours du roi Harald du 31 décembre 2020 : L’espoir nous mènera tous en 2021

« Je n’oublie pas les populations dont les situations sont accentuées par les conflits, les crises humanitaires ou encore les catastrophes naturelles qui se multiplient avec le réchauffement climatique. » Le prince Albert II rappelle que c’est collectivement que nous devons faire preuve de solidarité dans nos décisions si nous souhaitons apporter un avenir fondé sur l’espoir à ces populations durement touchées. Le prince Albert II pense à la nouvelle génération. « Notre responsabilité est de leur laisser une planète vivable et vivante mais aussi leur donner les moyens d’inventer et transformer l’avenir ».

C’est ensuite un message d’espoir qu’a voulu livrer le chef d’État monégasque, en ce dernier jour de l’année 2020. Il est « convaincu que nous surmonterons cette épreuve », notamment grâce à la solidité du modèle économique et social de son pays. Le prince Albert remercie ensuite tous ceux qui ont œuvré tout au long de la crise, aussi bien au sein des institutions que dans tous les secteurs qui ont continué leurs activités durant cette période.

La princesse Charlène a rejoint le prince Albert de Monaco pour adresser ses vœux pour l’année 2021 (Photo : capture d’écran Palais princier)

Lire aussi : Le roi de Suède se souvient de son grand-père dans son discours de Noël qui prône les traditions et la patience

Le prince Albert a fait savoir qu’il se rendait compte des difficultés de vivre des fêtes de fin d’année dans ce contexte particulier, sans pouvoir nous réunir et rencontrer ceux qui nous sont chers. « Notre meilleur atout est notre intelligence collective et envie de construire ensemble un avenir meilleur. » Albert II conclut : « Je vous assure ma volonté sans faille de mener hors de cette crise sanitaire la Principauté vers un horizon toujours plus stable, plus prospère et plus juste. »

À la fin de son discours, la princesse Charlène a rejoint son époux pour souhaiter de bons vœux à la population, également aux noms du prince héréditaire Jacques et de la princesse Gabriella. C’est en monégasque qu’ils ont envoyé leurs vœux à l’unisson : « Bon Anu Noevu ! »

Source : Palais princier

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr