Discours du roi Harald du 31 décembre 2020 : L’espoir nous mènera tous en 2021

Le roi Harald V de Norvège a prononcé son traditionnel discours de Nouvel An ce 31 décembre 2020. Son discours, qui vient clore l’année en cours, est l’occasion de faire le bilan sur 2020, une année touchée par la crise et d’envoyer ses vœux pour l’année 2021.

Lire aussi : Le roi de Suède se souvient de son grand-père dans son discours de Noël qui prône les traditions et la patience

Le roi de Norvège a prononcé son discours de Saint-Sylvestre

Quelques jours avant le passage à l’an 2021, la commune de Gjerdrum, au nord d’Oslo a été touchée par des intempéries et un glissement de terrain. Le roi de Norvège a débuté son discours en envoyant ses pensées aux sinistrés mais aussi « féliciter les autorités, les services d’urgence et la société civile pour les efforts considérables qui ont été consentis dans des conditions très exigeantes. Vous avez encore beaucoup de travail à faire. Et une fois de plus, nous voyons des gens se mobiliser pour aider d’autres êtres humains dans le besoin. Cela me rend à la fois fier et ému. »

Cette catastrophe n’est malheureusement qu’une catastrophe de plus dans cette année 2020 au triste bilan. Après près de 12 mois de vie confinée, en quarantaine ou en isolement à cause de la pandémie mondiale de coronavirus, de nombreux citoyens ont été obligés à vivre des fêtes de fin d’année isolés. « À vous tous qui vous sentez seuls en cette Saint-Sylvestre : vous n’êtes pas seuls. À tous ceux qui sont fatigués et inquiets pour l’avenir : je vous comprends si bien. »

« Ce fut une année de déceptions, d’annulations et de reports. Une année où nous avons dû mettre beaucoup de choses en suspens. » Le roi aborde ensuite la situation de crise : « Pour certains, c’était l’année où les rêves se sont brisés, le travail a disparu et ce qui était douloureux avant est devenu encore pire. D’autres ont fait l’expérience que la famille est devenue plus unie et que nous avons appris à apprécier la petite vie ici et maintenant. Pour la plupart des gens, il peut s’agir d’un mélange de la plupart des choses. Ce soir, je veux remercier tout le monde. »

« Merci de renoncer aux anniversaires de famille et aux mariages, aux bons câlins et aux chères traditions. Merci de chanter depuis les balcons, de faire du shopping pour les aînés et de rester à l’écart les uns des autres. La reine et moi manquons autant que les autres grands-parents d’embrasser nos enfants et petits-enfants. Mais ensuite, nous espérons du fond du cœur que nous en ferons beaucoup dans la nouvelle année ! »

Lire aussi : Discours de Noël 2020 du roi des Pays-Bas : « Nous, les humains, n’avons pas été créés pour nous détester »

L’année 2021 est également une année anniversaire pour le roi Harald et la reine Sonja. « En janvier, nous serons roi et reine depuis 30 ans. Pendant tout ce temps, voyager à travers la Norvège et rencontrer des gens a été ce qui nous a procuré la plus grande joie. Nous avons cruellement manqué ces réunions cette année. Mais au lieu de cela, comme tout le monde, nous sommes restés en contact avec des gens dans d’autres domaines. Entre autres, nous avons reçu de nombreuses lettres. »

Le roi de Norvège n’a pas manqué de féliciter son gouvernement qui a bien géré la crise : « Nous avons maintenant montré que nous avons un gouvernement populaire qui nous porte également en temps de crise. Qui est construit sur la confiance mutuelle entre les autorités et la population. Nous avons vu du courage et de l’action dans des situations où des choix difficiles devaient être pris. »

« Nous avons vu l’importance de gérer nos richesses avec sagesse et prudence au fil du temps. Cela nous a apporté un soutien financier lorsque nous en avons vraiment besoin. Nous avons fait l’expérience d’une volonté, d’une créativité et d’une capacité impressionnantes de penser à nous renouveler lorsque des industries entières ont été paralysées presque du jour au lendemain. »

« Nous avons montré que nous sommes prêts à sacrifier une grande partie des nôtres pour le bien de la communauté. L’un pour l’autre. Nous sommes dans une situation grave, à la fois en Norvège et dans le monde. Mais les crises imposent des changements qui peuvent aussi être bons et nécessaires même s’ils sont douloureux. L’histoire nous l’a montré maintes et maintes fois. »

« Pendant un court instant, nous avons vu un ciel bleu et une eau claire dans certains des endroits les plus pollués de la planète. Nous portons cette image avec nous. Cela donne de l’espoir, cela montre des opportunités – et cela nous donne aussi une responsabilité. Alors, cher à tous, où nous emmène ce chemin ? »

Bien que 2021 se profile comme l’année du renouveau, le roi de Norvège se veut prudent. « Nous devons probablement nous préparer pour une nouvelle année face à l’incertitude et aux difficultés, mais aussi avec de bonnes raisons d’optimisme. Les vaccins donnent de l’espoir au monde entier. Dans le même temps, ce sera encore des temps difficiles pour une grande partie de notre société et de nos entreprises. Nous aurons toujours un quotidien inhabituel. Il est permis d’être à la fois effrayé, triste et désespéré. »

Lire aussi : Le discours de Noël de Felipe VI : « La situation est désastreuse » mais « l’Espagne ira de l’avant »

Après avoir fait l’éloge du bénévolat et de l’entraide, le roi Harald rappelle qui faut prendre soin les uns des autres. Puis, il adresse un message tout particulier à la jeunesse : « Les jeunes sont extrêmement vulnérables lorsqu’ils perdent leur réseau ou ceux qu’ils ont l’habitude de voir. Le coach, le professeur, le père d’un ami… »

« Maintenant, nous devons devenir celui qui s’arrête et regarde, qui prend son téléphone et demande des nouvelles. Il y en a beaucoup dans notre pays maintenant qui ont le sentiment que la vie leur échappe d’une manière ou d’une autre. Petits et grands pensent qu’ils passent un mauvais moment : pour les jeunes, le vide, sans contact social est complètement contre nature. Pour les personnes âgées, chaque jour est précieux. »

« Pendant que nous attendons, alors que nous continuons à endurer et à vivre nos jours du mieux que nous pouvons, je suis sûr que nous apprendrons quelque chose d’important que nous pourrons emporter avec nous même après la fin : Beaucoup d’entre nous ont reconnu à quel point la vie quotidienne est agréable.  N’est-ce pas tout ce qui nous manque le plus ? »

« Nous avons également appris autre chose d’important : nous tolérons plus que nous ne le pensions. Cela apporte sécurité intérieure et force – à la fois en tant qu’individus et en tant que nation. » Le roi conclut son message du 31 décembre 2020 avec un souvenir personnel.

« Un garçon m’a demandé dans une lettre: “Roi Harald, avez-vous cent ans?” À cela, je lui ai répondu : “Non, je ne suis pas si vieux”. Mais j’ai été impliqué dans beaucoup de choses au cours d’une longue vie, et je peux vous le promettre. La pandémie dans laquelle nous sommes maintenant passera. Nous avons déjà traversé de grandes épreuves. Un jour, nous regarderons en arrière et nous nous demanderons : “Comment diable avons-nous géré cela ?” »

« Alors nous saurons que nous l’avons géré parce que nous avons utilisé tout ce qu’il y a de meilleur en chacun de nous, dans notre société, dans notre démocratie. Nous devons savoir que nous avons réussi parce que nous n’avons jamais perdu espoir. Car l’espoir est un mode de vie. L’espoir est la volonté, l’espoir est l’action. L’espoir est de fixer nos yeux sur quelque chose qui a du sens pour nous et de le suivre. L’espoir nous mènera tous en 2021. Je souhaite à chacun d’entre vous une bonne année ! »

Lire aussi : Discours de Noël 2020 du roi Philippe : Aller de l’avant après une année de crise

Source : Kongehuset

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply