Albert II, Emmanuel-Philibert de Savoie et Serge de Yougoslavie au 12e Grand Prix Historique de Monaco

Le prince Albert II de Monaco a accueilli sur ses terres quelques royautés intriguées par le retour du Grand Prix Historique de Monaco. Jean Alesi en personne pilotait ce samedi 24 avril un bolide de légende, pour le plus grand plaisir des Monégasques qui ont pu assister à cette courses d’ancêtres, un mois avant le lancement du tant attendu Grand Prix de Monaco.

Le prince Albert II de Monaco et l’ancien pilote Jean Alesi se retrouvent au Grand Prix Historique de Monaco 2021 (Photo : David Niviere / ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Crash de Ferdinand Habsburg au Grand Prix F3 de Macao 2019, l’héritier du trône impérial autrichien s’en sort indemne

Albert de Monaco retrouve Jean Alesi au Grand Prix Historique

Fin mai, le Grand Prix de Monaco de Formule 1 fait son grand retour après une année de crise sanitaire qui a empêché l’organisation de nombreuses courses automobiles. Avant d’assister à ce grand rendez-vous, attendu notamment par des royautés fidèles de la course, comme le roi de Suède et son fils Carl Philip, les Monégasques étaient autorisés ce samedi 24 avril 2021 à assister à la course des anciennes automobiles.

Le prince Albert II pose devant la Ferrari de Niki Lauda avec les anciens pilotes René Arnoux et Jean Alesi (Photo : David Nivière/Abacapress)

Emmanuel-Philibert de Savoie et Serge de Yougoslavie : les cousins passionnés de vieux bolides

Le Grand Prix Historique de Monaco faisait son grand retour hier. Lancé en 1998, cette course estt organisée tous les deux ans, en alternance avec l’ePrix de Monaco, la course de Formule E. Hier, le prince Albert II était tout sourire, de passage dans les stands pour saluer les coureurs.

Le prince Serge de Yougoslavie et le prince Emmanuel-Philibert de Savoie ce 24 avril 2021 à Monte-Carlo (Photo : David Nivière/Abacapress)

Lire aussi : Le prince de Venise produit une série sur la reine Marie-José d’Italie

Le prince souverain n’était pas le seul à vouloir admirer les vieilles voitures de plus près. Le prince Emmanuel-Philibert de Savoie, prince de Venise, est lui aussi descendu près des pistes pour observer les Lotus, McLaren, Maserati et Ferrari construites au 20e siècle. Le prince Emmanuel-Philibert de Savoie n’est pas venu seul. Il était accompagné de son cousin germain, le prince Serge de Yougoslavie. Le demi-frère de Serge, le prince Michel, résident monégasque, était lui aussi présent pour assister au départ de la course.

Le prince Serge de Yougoslavie et le prince Emmanuel-Philibert de Savoie sont tous les deux les petits-fils du dernier roi d’Italie Humbert II et de la reine Marie-José. Le prince Emmanuel-Philibert, époux de l’actrice Clotide Courau, est le fils du prétendant au trône d’Italie, ce dernier étant le fils du dernier roi. Emmanuel-Philibert de Savoie prépare d’ailleurs actuellement une série sur leur grand-mère. La branche yougoslave descend de la princesse Maria-Pia, fille ainée du dernier roi qui a épousé le prince Alexandre de Yougoslavie.

Le prince Serge de Yougoslavie et le prince Emmanuel-Philibert de Savoie observent le Grand Prix Historique depuis la tribune (Photo : David Nivière/Abacapress)

Maria-Pia et Alexandre de Yougoslavie ont eu deux fois des jumeaux. Les premiers sont les princes Dimitri et Michel, nés en 1958, et les deuxièmes sont le prince Serge et la princesse Hélène, nés en 1963. Après son divorce, Alexandre de Yougoslavie est encore devenu père du prince Dushan, issu de son remariage avec la princesse Barbara de Liechtenstein. La famille italienne, aussi bien que cette branche yougoslave issue la famille royale de Savoie, sont également cousines proches avec la famille royale belge. La reine Marie-José, grand-mère des princes mentionnés, était la sœur du roi Léopold III, et donc la tante du roi Albert II et la grande-tante du roi Philippe.

La parenté des familles royales descendantes d’Albert 1e et Elisabeth de Belgique (Image : Histoires Royales)

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr