Le prince Charles prête 8 millions d’euros au prince Andrew pour régler l’accord financier avec son accusatrice

Le prince de Galles aurait mis la main au portefeuille pour aider son frère à payer la somme considérable qu’il a mise sur la table pour clore l’affaire judiciaire aux États-Unis. Le prince Charles aurait prêté 8 millions d’euros au prince Andrew pour en finir avec sa plainte qui entachait la monarchie britannique.

Lire aussi : Meghan Markle attaquée en justice par sa demi-sœur : elle répond à la plainte

Le prince de Galles aide le duc d’York à s’acquitter de son arrangement financier avec Virginia Giuffre

Il y a quelques semaines, le prince Andrew parvenait à un accord financier avec son accusatrice, Virginia Giuffre, qui avait porté plainte contre lui à l’été 2021. La plaignante l’accusait d’avoir eu des relations sexuelles alors qu’elle était mineure. Des relations rendues possibles par l’intermédiaire du milliardaire américain, Jeffrey Epstein, qui s’est donné la mort en 2020.

La plainte à l’encontre du duc d’York a ébranlé la monarchie britannique et le deuxième fils de la reine Elizabeth II a abandonné sa vie publique, a été privé de ses honneurs militaires et est prié de ne plus faire usage de son prédicat d’Altesse Royale. Le prince Andrew a toujours nié tous les faits reprochés.

Un tribunal new-yorkais avait finalement planifié un procès à l’automne 2022, après de nombreuses tentatives de recours de la part des avocats du duc d’York qui ont tenté de faire annuler la procédure par tous les moyens. Le procès n’aura finalement pas lieu, grâce à un arrangement financier conclu entre le prince Andrew et sa plaignante à la mi-février. Le montant de cet arrangement conséquent n’a pas été rendu public. La presse britannique s’accorde pour dire que le prince Andrew s’est engagé à verser 2 millions de livres sterling (soit environ 2,3 millions d’euros) à l’association de la plaignante et 10 millions de livres sterling (soit près de 12 millions d’euros) à Virginia Giuffre elle-même.

Le prince Charles aurait prêté 7 millions de livres sterling au prince Andrew pour qu’il puisse payer son arrangement financier dans les temps (Photo : Wikimedia Commons)

Le prince Andrew doit donc trouver rapidement près de 14,5 millions d’euros. Selon The Sun, il peut compter sur le portefeuille bien rempli de son frère aîné. Le prince Charles serait intervenu pour lui fournir rapidement les fonds car l’accord entre les deux parties exige un paiement obligatoire dans les 10 jours à compter du 6 mars 2022.

Selon le Daily Mail, la reine Elizabeth II aurait déjà versé les 2 millions de livres que le prince Andrew doit envoyer à l’association de la plaignante, Speak Out, Act, Reclaim. De la sorte, il ne reste plus au prince Andrew que 3 millions de livres à verser de sa poche. Pour y arriver, il espère se séparer de son chalet à Verbier, un chalet mis en vente pour 21 millions d’euros mais qui n’a toujours pas trouvé preneur. En manque de liquidités, « il y a eu des discussions familiales sur la façon de “prendre un peu ici et un peu là” », explique une source proche du prince Andrew, citée par Point de Vue.

« Il n’a ni revenu, ni argent pour rembourser un prêt bancaire, la famille est donc le seul moyen de garantir le paiement », confie un ami du père des princesses Beatrice et Eugenie au quotidien The Sun. Une fois que son chalet suisse sera vendu, il pourra rembourser sa famille et ses amis qui l’auront aidé.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr