Le prince de Galles organise un concours de plessage de haies à Highgrove

C’est dans sa résidence privée du Gloucestershire que le prince de Galles a réuni des professionnels de la coupe de haies. Jardinier passionné, le prince Charles a remis des prix lors de cet événement organisé à Highgrove en tant que parrain de la National Hedgelaying Society.

Lire aussi : L’équinoxe de printemps de Charles et Camilla dans les jardins de Highgrove

Un concours de haies plessées organisé sur le domaine du prince Charles

Le hedgelaying ou le plessage de haies est une technique de coupe et de tressage de haies qui était très pratiquée au Royaume-Uni. Il existe officiellement 11 styles de pose de haies dans le pays, comme le rapporte le journal local du Goucestershire. Les haies font partie de l’écosystème et offrent des maisons aux oiseaux et aux animaux indigènes. Cependant, plus de la moitié des haies du Royaume-Uni ont été perdues depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Le prince Charles observe une haie plessée (Photo : Peter Nicholls/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Le prince Charles ouvre la COP26 à Glasgow : «Le coût de l’inaction est bien plus élevé que le coût de la prévention»

Le prince Charles, qui accorde son patronage à la National Hedgelaying Society, a organisé chez lui, sur le domaine de Highgrove, une compétition de plessage de haies. Les participants du concours devaient réaliser des haies plessées selon un style pratiqué dans le pays, comme le style gallois, le style des Midlands et le style du sud de l’Angleterre.

Une cinquantaine de tailleurs de haies a participé au concours, sous l’œil attentif du prince Charles. L’héritier du trône portait une tenue de jardinage et un béret, aidé d’une canne pour observer l’événement. C’est un changement radical de décor pour le prince Charles, qui était encore sous le soleil de la Barbade, il y a à peine quelques jours, où il a assisté à la cérémonie de transition républicaine du pays.

Le prince Charles a ensuite récompensé les gagnants de ce concours valorisant une ancienne technique sur le point d’être oubliée. «Je n’ai pas besoin de vous parler de la destruction qui a été infligée à nos haies au cours des 60 dernières années», a déclaré le prince Charles aux tailleurs de haies, au moment de remettre les récompenses. Il s’est alors rappelé de ce souvenir. «En tant qu’adolescent, j’ai vu avec horreur des kilomètres et des kilomètres d’une partie merveilleuse du paysage britannique être arrachés au nom du progrès agricole», comme le rapporte The Independent. «Des haies qui existaient depuis des centaines d’années – voire des milliers d’années – ont disparu en un instant».

Le prince Charles a rappelé que cette technique ancestrale était autrefois transmise de génération en génération mais qu’elle était sur le point d’être perdue. C’est aussi ce qu’a confirmé le jeune taille de haie de 24 ans, Phillip Powell, qui a remporté un prix pour sa haie plessée dans le style gallois. «C’est un art en voie de disparition, il s’agit donc de préserver l’artisanat rural. C’est quelque chose que mes parents ont fait et qui se transmettra de génération en génération», a déclaré le jeune tailleur de haie. «J’ai commencé vers 11 ans et je le ferai pour toujours.»

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr