Le prince Harry pense que démissionner peut être une bonne chose

En mars dernier, le prince Harry rejoignait l’équipe de BetterUp, une entreprise de San Francisco qui fournit des services de coaching aux entreprises et aux particuliers, en se concentrant sur la santé mentale. Le duc de Sussex a pu observer bien des choses en quelques mois et il partage aujourd’hui quelques leçons qu’il a pu tirer ses observations, en particulier dans le contexte actuel de la crise sanitaire qui a engendré une crise de l’emploi. Le prince Harry se félicite notamment de la décision qu’ont pu prendre certains salariés d’abandonner leur travail.

Lire aussi : Première sortie publique depuis la naissance de Lilibet pour Harry et Meghan sur la scène du Global Citizen Live à New York

Le duc de Sussex encourage à démissionner si le changement est nécessaire pour des raisons de santé mentale

En mars 2021, le prince Harry est devenu Chief Impact Officer de BetterUp, une startup de coaching dans laquelle son rôle consiste à s’occuper de la stratégie produit, de l’aspect philanthropique de l’entreprise et de son action en matière de défense de santé mentale. Après quelques mois de travail intensif auprès des équipes de BetterUp, le prince Harry a accordé une interview à Fast Company pour faire un premier bilan des constats qu’il a pu faire depuis qu’il a rejoint l’entreprise.

«Nous ne sommes qu’au début de la prise de conscience autour de la santé mentale. Ce travail n’a jamais été aussi important parce que les gens y prêtent enfin attention», explique le duc de Sussex dont le travail principal consiste encore aujourd’hui à sensibiliser les entreprises sur la thématique et à s’assurer que BetterUp reste un pionnier dans l’aide à la santé mentale.

(Photo : Sonia Moskowitz Gordon/Zuma Press Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Donald Trump accuse Meghan Markle d’utiliser le prince Harry et de blesser la Reine

Le journaliste de Fast Company évoque ensuite la crise de l’emploi liée à la crise sanitaire ainsi que le grand nombre de démissions des employés. Ces démissions sont dues à une prise de conscience ou à cause de soucis de santé. Ce à quoi le prince Harry répond : «J’ai découvert récemment (…) que bon nombre des démissions que vous mentionnez ne sont pas toutes mauvaises. En fait, c’est un signe qu’en prenant conscience de soi-même vient le besoin de changement.» Le prince Harry a lui-même démissionné de ses fonctions royales après une période de transition d’un an débutée en 2020.

«De nombreuses personnes dans le monde étaient coincées dans des emplois qui ne leur apportaient pas de joie, et maintenant elles accordent la priorité à leur santé mentale et à leur bonheur. C’est quelque chose qu’il faut fêter», affirme le duc de Sussex. Prochainement, il se donne pour mission de concentrer ses activités au sein de BetterUp sur la santé mentale des militaires et des anciens combattants, l’autre cheval de bataille du deuxième fils du prince Charles.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr