Le prince Harry et le prince Seeiso souhaitent voir le sourire des jeunes du Lesotho

Le prince Harry et le prince Seeiso ont co-signé la préface du rapport annuel de leur fondation commune, Sentebale. Le prince Harry et le frère du roi du Lesotho font le bilan de cette année de crise sanitaire, qui fut également une année de crise pour leur association, bien qu’elle ait poursuivi certaines de ses activités. Sentebale aide les jeunes en difficulté au Lesotho et au Botswana.

Le prince Harry et le prince Seeiso du Lesotho signent la préface du rapport annuel de Sentebale (Photo : Sentebale)

Lire aussi : Le prince Harry remporte un match de polo en Italie pour son association Sentebale

L’engagement du prince Harry pour Sentebale ne faiblit pas

Après son année sabbatique en 2004 au Lesotho, le prince Harry, touché par les conditions de vie de certains jeunes, a fondé l’association Sentebale, en 2006 avec le prince Seeiso. Le prince Seeiso, 55 ans, est le deuxième fils du roi Moshoeshoe II du Lesotho et le frère cadet du prince David, connu depuis son accession sur le trône basotho en 1996 comme le roi Letsie III.

«Pour les jeunes du Lesotho et du Botswana, l’année écoulée a été remarquablement difficile. L’impact sur la santé, l’effet sur l’accès aux ressources éducatives et éducatives et la réalité sociale et économique plus large à laquelle sont confrontés les familles, les soignants et les communautés sont bien réels. Pour notre organisation, l’année écoulée n’a pas été facile», écrivent le duc de Sussex et le prince Seeiso, en préface du rapport annuel de leur fondation.

«L’approche de notre programme, qui repose sur le rassemblement de personnes en groupe, n’était plus possible. Pourtant, nous avons également compris que Sentebale était plus que jamais nécessaire». Les deux princes expliquent qu’ils ont dû adapter leur approche et évoluer afin de continuer à aider les jeunes, qui en plus du coronavirus, continuent à être impactés par d’autres maladies comme le VIH.

Lire aussi : William et Harry s’affrontent au polo devant leurs enfants et épouses

Sentebale a dû évoluer pendant la crise sanitaire

«Malgré des ressources limitées, nous sommes fiers de dire que Sentebale se soit mobilisé pour répondre rapidement.» Le prince Harry et le prince Seeiso remercient les bénévoles et les équipes pour «leur créativité, leur flexibilité et leur passion. Alors que nous commençons à nous remettre de la covid-19, le moment est également venu pour Sentebale de se tourner vers l’avenir et le rôle que nous allons et devons jouer. Depuis la création de Sentebale, les enfants et les jeunes sont au centre de tout ce que nous faisons.»

«Nous écoutons et sommes guidés par leurs besoins et leurs attentes.(…) Cette approche, fondamentale pour notre identité, est également le point de départ de notre nouvelle stratégie. Les valeurs de compassion, de respect, de durabilité et de responsabilité de Sentebale sont intégrées à notre travail actuel et serviront de modèle pour la direction que nous prendrons à partir d’ici. Malgré les défis auxquels le monde est encore confronté, nous restons enthousiasmés et positifs quant à l’impact durable de Sentebale. Au fur et à mesure que les pays sortent de la pandémie, nous continuerons de jouer un rôle de premier plan pour les enfants et les jeunes.»

Le message du prince Harry et du prince Seeiso se conclut par ces mots bienveillants, espérant pouvoir voir «un avenir proche rempli de sourires éclatants, de transformation positive et de communautés saines».

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr