Le prince Harry : « Mon père et mon frère sont piégés »

Le prince Harry a rejoint son épouse dans la seconde partie de l’interview accordée à Oprah Winfrey, le 7 mars 2021. Le duc de Sussex a rebondi sur les propos de Meghan Markle et a donné sa version concernant l’éducation qu’il avait reçue et le fonctionnement de la famille. En parlant du système mis en place pour contrôler l’institution monarchique, le prince Harry a plaint son père et son frère, qui eux ne pourront jamais faire ce qu’il a fait… partir.

Le prince Harry considère que les membres de la famille royale sont pris au piège et ne peuvent pas en sortir (Photo : capture d’écran CBS/Harpo)

Lire aussi : Meghan Markle affirme avoir eu des pensées suicidaires

Le prince Harry pense que le prince Charles et le prince William ne pourront pas faire ce qu’il a fait

Oprah Winfrey a voulu savoir si le prince Harry aurait fait ce qu’il avait s’il n’avait pas rencontré son épouse. Sans hésitation, le prince Harry a répondu : « Non ». Sans dire que la duchesse de Sussex était l’instigatrice de leur retrait de la famille royale, le prince Harry a plutôt fait comprendre que Meghan avait été là pour lui donner le courage de faire ce qu’il n’aurait pas pu faire seul : « Je n’aurais pas pu, parce que moi aussi j’étais piégé. Je ne voyais pas de sortie. Vous savez, j’étais piégé, mais je ne savais pas que j’étais piégé. »

« Mais au moment où j’ai rencontré Meg, nos mondes se sont en quelque sorte accordés de la manière la plus étonnante… ». Oprah Winfrey a été intriguée par cette réponse, ne comprenant pas de quel piège Harry parlait « Il sont pris au piège du système, comme le reste de ma famille. » Le prince Harry fait référence au carcan et au protocole qui entourent la famille. Chacun de leur mouvement est scruté et ensuite critiqué. Ils ne peuvent donc pas agir librement.

Lire aussi : Le prince Harry et Meghan Markle révèlent le sexe de leur deuxième bébé

Le prince Harry a de la compassion pour son frère et son père

« Mon père et mon frère, ils sont pris au piège. Ils ne peuvent pas partir. Et j’ai une immense compassion pour cela », insiste le prince Harry. Meghan a également expliqué qu’elle n’avait plus de portefeuille, de clé ou d’objet personnel à partir du moment où elle est entrée dans la famille royale. Elle donne pour exemple cette fois où elle a demandé la permission de sortir, pour au moins rencontrer une amie. Mais on lui aurait expliqué que c’était impossible, car cette sortie serait certainement accompagnée de critiques du public.

En choisissant de s’éloigner de la famille royale, le prince Harry a fait comprendre qu’ils s’étaient ostracisés. Il est devenu difficile pour eux d’avoir des contacts avec la famille, notamment le prince Charles, qui leur a répondu deux fois au téléphone lorsqu’ils étaient au Canada, puis il a arrêté de prendre leurs appels. Néanmoins, Harry affirme que la situation s’est améliorée depuis.

Lire aussi : Meghan Markle accuse Kate Middleton de l’avoir fait pleurer

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr