Le prince Harry a vendu ses fusils de chasse 50 000 £ par amour pour Meghan

On le sait, la duchesse de Sussex ne porte pas la chasse dans son cœur. Depuis son mariage avec Harry, elle le dissuade de participer aux parties de chasse du Boxing Day et celles organisées par la famille à Balmoral. Plus jeune, le prince Harry a participé à des journées de chasse avec ses amis, sa famille étant pourtant portée sur la préservation de la nature sauvage, notamment à travers la fondation Elephant Family, créée par le frère de la duchesse de Cornouailles. C’est pourquoi, le duc de Sussex a décidé que la chasse était un sport révolu pour lui et il s’est débarrassé de deux carabines faites à la main, qu’il a vendues pour environ 50 000 £.

Le prince Harry a été photographié en 2005 avec un buffle tué lors d’une partie de chasse en Argentine (Photo : SIPA)

Lire aussi : Charles et Camilla organisent chez eux un bal masqué sur le thème de la jungle

Le prince Harry arrête la chasse pour Meghan

Un amateur de chasse n’a pas pu résister lorsqu’il a vu ces deux fusils estampillés James Purdey & Sons, un fabricant d’armes britannique réputé, lors d’une vente privée. Malgré le prix élevé, environ 50 000 £ pour ces deux armes faites à la main, il ne pouvait passer à côté au vu de la qualité. Un ami de l’acquéreur s’est confié à The Sun et a expliqué qu’il n’avait pas acheté les fusils à cause de leur premier propriétaire. « Il les a achetés parce qu’il les voulait, pas parce qu’ils appartenaient à Harry mais il était tout excité quand il les a trouvés. Ce sont de magnifiques objets et il en est vraiment heureux mais il n’est pas du genre à vouloir se vanter de leur origine royale ».

Kate Middleton lors de sa participation à la chasse au lagopède, en 2009 (photo : REX/Shutterstock)

Lire aussi : Frederik de Danemark ouvre la chasse royale à Gribskov

Le duc de Sussex a vendu ses deux fusils de chasse

Ces armes ont été vendues il y a 5 mois, alors que le prince Harry et Meghan logeaient toujours temporairement au Canada, avant leur déménagement à Los Angeles. La célèbre spécialiste des primates Jane Goodall, avait répondu à une interview il y a quelques semaines, expliquant qu’elle espérait que le prince Harry, dont elle est proche, avait mis un terme à la chasse. « Je pense qu’Harry arrêtera parce que Meghan n’aime pas la chasse », avait déclaré Jane Goodall, 86 ans.

Le duc de Sussex est le parrain de plusieurs associations liées à la nature, l’environnement sauvage et même d’une réserve naturelle du Botswana qui protège les rhinocéros. Pourtant, en 2005, durant son année sabbatique, il s’était fait photographier à côté de son trophée de chasse, un buffle tué à San Luis en Argentine. En 2014, le prince Harry et son frère, le prince William, sont allés à la chasse aux sangliers en Espagne. Et en 2017, alors qu’il était déjà fiancé à Meghan Markle, Harry et ses amis sont allés à la chasse aux sangliers, en Allemagne, où ils avaient tué 15 animaux.

Lire aussi : L’émir de Dubai et le prince Hamdan chassent dans le Yorkshire

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.