Le prince héritier Haakon à la consécration du nouveau primat de l’Église de Norvège

C’est dans la cathédrale historique de Nidaros, à Trondheim, que le prince héritier Haakon s’est rendu, afin d’assister à la cérémonie de consécration de l’évêque président Olav Fykse Tveit qui succède à l’évêque Helga Haugland Byfuglien, à la tête de l’Église de Norvège.

(Photo : Sven Gj. Gjeruldsen, Det kongelige hoff)

Lire aussi : Haakon de Norvège assis sur le trône pour la première fois pour ouvrir l’année parlementaire

Haakon de Norvège à la cérémonie festive de la consécration du nouveau primat de l’Église de Norvège

En mai dernier, l’évêque Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises depuis 2010, a abandonné ses fonctions pour être consacré Preses, c’est-à dire, primat de l’Église de Norvège. Il y a quelques mois, cette cérémonie avait été célébrée en petit comité, dans le respect des restrictions sanitaires. Elle avait été retransmise en direct sur Internet.

(Photo : Sven Gj. Gjeruldsen, Det kongelige hoff)

Une seconde célébration, cette fois-ci symbolique mais plus festive, a été organisée ce weekend à Trondheim, afin de permettre à un plus grand nombre d’invités de se rendre physiquement sur place. Parmi ces personnalités, on a retrouvé le prince héritier Haakon de Norvège, qui a assisté seul à la cérémonie. Son père et sa mère ont annulé leur venue, suite à l’opération cardiaque subie par le roi Harald la veille. « Nous avions hâte que le roi et la reine soient avec nous aujourd’hui, mais pour des raisons que nous connaissons tous, ce n’était pas possible. Nous adressons au roi Harald et à la reine Sonja nos chaleureuses salutations et espérons et prions pour un bon rétablissement du roi », a d’ailleurs déclaré le nouvel évêque président dans l’introduction de son discours.

Lire aussi : L’opération cardiaque du roi Harald est réussie

Olav Fykse Tveit prend le discours du roi Harald comme exemple dans son sermon

Dans son sermon inaugural, l’évêque Olav Fykse Tveit a parlé du harcèlement et de l’intimidation des plus faibles. Il a également largement abordé la question des causes environnementales. Le nouveau chef de l’Église de Norvège a conclu son discours en parlant des valeurs à suivre. Il a pris pour exemple le discours qu’a prononcé le roi, et qui a permis à « nombre d’entre nous » de comprendre « la valeur des autres ». Le primat a parlé du discours prononcé par Harald V à l’occasion du 25e anniversaire de son règne.

Sermon de l’évêque président de l’Église de Norvège (Photo : Sven Gj. Gjeruldsen, Det kongelige hoff)

« Ce sont des mots qui ont laissé des traces en nous en tant qu’être humain et en tant que nation. Ce sont des mots qui s’appuient sur ce que nous avons avec nous dans notre héritage chrétien et humaniste, mais qui montrent ce qu’ils doivent signifier aujourd’hui, dans notre société diversifiée. Ces mots établissent une nouvelle norme dans notre compréhension des valeurs communes de notre nation. »

Tous les évêques de l’Église de Norvège, la présidente du parlement Tone W. Trøen, la Première ministre Erna Solberg et le président du Parlement sami Aili Keskitalo étaient également présents pendant ce service religieux festif.

Lire aussi : Haakon de Norvège visite l’église Rygge vieille de 900 ans

Source : Kongehuset

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr