Le prince Hisahito accusé de plagiat : le futur empereur a été récompensé pour ce travail

Le prince Hisahito, 15 ans, fils unique de l’héritier du trône de Chrysanthème, et à ce titre, lui-même l’empereur présomptif, est accusé de plagiat. L’adolescent a remporté un prix d’écriture l’année dernière pour un essai écrit dans le cadre d’un concours scolaire. Après comparaison, certains passages de ce texte semblent un peu trop ressemblants à d’autres écrits.

Lire aussi : L’amitié secrète entre Aiko du Japon et Amalia des Pays-Bas : deux filles de souverains unies face à des destins différents

Le prince Hisahito n’aurait pas mentionné toutes les sources de son travail primé

L’Agence de la Maison impériale a annoncé cette semaine que le prince Hisahito rejoindrait un prestigieux lycée à la rentrée prochaine, soit en avril 2022. Le fils unique du prince héritier Fumihito d’Akishino et de la princesse héritière Kiko aurait brillamment réussi son examen d’entrée.

L’année dernière, en mars 2021, le prince Hisahito s’était déjà fait remarquer en tant que bon élève, grâce à un essai littéraire qui lui avait valu un prix. La ville de Kita-Kyushu avait décerné un prix à l’adolescent pour son texte dans lequel il racontait un séjour dans les îles Ogasawara, en se basant sur des souvenirs d’un voyage qu’il avait fait avec sa mère lorsqu’il était plus petit.

Le prince Hisahito n’aurait pas cité toutes les sources de son texte qui a été primé (Photo : Pool/Jiji Press/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La princesse héritière Kiko parle du mariage de ses filles à l’occasion de son 55e anniversaire

Cette semaine, un magazine nippon a découvert que l’essai « présentait une proche ressemblance avec un document non référencé », rapporte Asahi. L’Agence de la Maison impériale a été approchée à ce sujet le 15 février et a publié un commentaire le lendemain, admettant que « la description de sa liste de références était inadéquate ». Le prince Hisahito aurait omis de citer une source dont certains passages étaient pourtant très proches.

Une source officielle a indiqué que le prince Hisahito allait passer en revue son travail pour voir s’il ne manquait pas d’autres sources, qui seront ensuite ajoutées. Il contactera aussi la ville de Kita-Kyushu, qui lui a décerné un prix, pour voir ce qu’il en est. La ville organise chaque année un concours d’écriture non fictionnel. Le collège de l’université d’Ochanomizu, où est scolarisé le prince Hisahito, participait au concours l’année dernière. Le prince avait reçu sa récompense lors d’une cérémonie organisée en ligne, en raison des mesures sanitaires. Sur 97 participants, il avait reçu le deuxième prix.

Les descendants de l’empereur Hirohito et leur place dans l’ordre de succession (Image : Histoires Royales)

Le prince Hisahito est le neveu de l’actuel chef d’État, l’empereur Naruhito, qui aura 62 ans la semaine prochaine. L’empereur n’ayant pas de fils, c’est son frère cadet, le prince héritier Fumihito d’Akishino, 56 ans, qui est désigné comme son successeur. L’héritier lui-même a deux filles et n’a qu’un fils Hisahito. Fumihito et son fils Hisahito figurent en 1e et 2e positions dans l’ordre de succession au trône. Le 3e et dernier membre de la famille à figurer dans l’ordre est le prince Masahito, déjà âgé de 88 ans et sans enfant. Toute la lignée impériale dépend uniquement de la future descendance du jeune prince Hisahito, appelé un jour à succéder à son oncle et à son père.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr