Le fils du prince héritier du Népal est diplômé

Le prince Hridayendra Bir Bikram Shah a décroché son bac. Le fils du prince héritier Paras et de la princesse héritière Himani est diplômé de l’école américaine Lincoln School de Katmandou. Le petit-fils de l’ancien roi du Népal a été choisi comme délégué de sa classe pour prononcer le discours de remise de diplômes.

Lire aussi : Le prince Hridayendra : futur roi du Népal ?

Le prince Hridayendra Bikram Shah a terminé ses études

Ce ne fut pas une année comme les autres pour les étudiants du monde entier. Malgré la crise sanitaire et les aménagements nécessaires pour dispenser les cours, les étudiants de dernière année ont obtenu leur diplôme. Ce 22 mai, les étudiants de la Lincoln School de Katmandou ont reçu leur diplôme lors d’une cérémonie de remise de diplôme virtuelle. Parmi eux, il y avait le prince Hridayendra, petit-fils de l’ancien roi du Népal et candidat potentiel au trône si la monarchie était réinstallée dans le pays qui a détrône son grand-père en 2008.

Le prince Hridayendra Bir Bikram Shah Dev prononce un discours à l’occasion de sa remise de diplôme (Photo : capture d’écran YouTube/Lincoln School)

Lire aussi : La princesse Vittoria de Savoie interpelle Emmanuel Macron au nom de l’Égalité

Le prince Hridayendra a félicité ses camarades de classe pour s’être battus encore plus, à cause des conditions particulières de ces deux dernières années d’étude. Il a fallu « repousser ses limites», avoue le jeune diplômé. Le prince demande à ses camarades de ne pas se souvenir de tout «ce qu’ils ont enduré» mais «d’apprécier le courage dont chacun a fait part pour accueillir ce changement dans nos vies».

Le prince Hridayendra avec son père, le prince héritier Patras du Népal (Photo : capture d’écran YouTube/Lincoln School)

Lire aussi : Les Népalais manifestent pour le retour de la monarchie

En 2008, après 240 ans de dynastie hindoue, la famille Shah a accepté de se retirer. Le roi Gyanendra, extrêmement impopulaire a accepté son sort, laissant place à l’instauration d’une république. Ce régime n’a pas réussi à faire ses preuves et depuis 2020, les manifestations pro-monarchiques s’amplifient dans le pays, demandant le retour du roi.

L’ancien roi Gyanendra a depuis longtemps fait savoir qu’il restait disponible, et prêt à récupérer sa place si les Népalais le souhaitaient. Mais le roi est prêt à faire d’autres concessions, comme voir l’un de ses héritiers monter à sa place sur le trône. Parmi eux, il y a le jeune prince Hridayendra, fils du prince héritier Paras et de la princesse héritière Himani. Encore enfant, alors que la monarchie était vivement critiquée, on pensait déjà que le roi Gyanendra abdiquerait en faveur de son petit-fils (alors âgé d’à peine 5 ans) pour sauver la dynastie.

Sa mère, la princesse héritière Himani Rajya Laxmi Devi Shah, est issue de l’ancienne famille princière indienne de Sikar. Il a une grande sœur, la princesse Purnika née en 2000, et une petite sœur, la princesse Kritika, née en 2004. À sa naissance, le prince Hridayendra a reçule titre de Nava Yuvaraj, qui signifie « jeune prince héritier ». Ce titre est traditionnellement réservé à l’héritier présomptif du prince héritier.

Le prince Hridayendra a suivi sa scolarité à la Lincoln School de Katmandou, une école non confessionnelle. Il est suivi par 25 000 abonnés sur Instagram et publie des photos innocentes, ne prenant pas part aux événements politiques. Sous ses photos avec son chien ou lors d’une séance de natation, on peut lire des commentaires de Népalais qui appellent au secours, comme « Notre futur roi ! » ou «Sauve le Népal ! ».

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr