Le prince Leka célèbre les 18 ans du retour de la famille royale en Albanie

Le 17 juin 2002, un groupe de parlementaires albanais signait la reconnaissance de l’injustice subie par la famille royale en exile depuis avril 1939. Quelques jours plus tard, le 28 juin, une partie de la famille royale albanaise atterrissait à Tirana, mettant les pieds sur le sol albanais pour la première fois en 63 ans. Le 28 juin 2020 marque le 18e anniversaire de cette date symbolique à laquelle n’a pas manqué de faire référence aujourd’hui le prince Leka, 38 ans, actuel prétendant au trône albanais.

La reine mère Géraldine et sa famille remettent les pieds en Albanie le 28 juin 2002 après 63 ans d’exil (Photo : Instagram/princeleka)

Lire aussi : Le 18 janvier 1990, l’exil de la famille royale de Roumanie prenait fin : 30 ans de présence royale dans la république

En juin 2002, une majorité parlementaire réhabilite la mémoire de la famille royale d’Albanie

« Je remercie chaleureusement tous les députés qui ont signé notre retour, sans divergences politiques ! », déclare le prince Leka ce 28 juin, à l’occasion des 18 ans du retour de la famille royale en Albanie. Le petit-fils du roi Zog 1e rappelle que c’est grâce à « un intense lobbying auprès des chefs des partis parlementaires, qu’un accord politique a été trouvé auprès présidents des 9 groupes parlementaires du Parlement albanais, le 17 juin 2002 ». Les différents chefs de parti ont signé ce jour-là un document qui reconnaissait un devoir de « respect de la famille royale albanaise ».

La foule était venue nombreuse pour assister au retour de la famille royale (Photo : Instagram/princeleka)

« Nous respectons la création de l’État albanais moderne par le roi Zog Ie. Avec le retour de la famille royale dans son pays d’origine, une injustice causée par l’occupation fasciste et la dictature communiste prend fin », peut-on lire dans cette déclaration. Le prince Leka rappelle que 74 députés ont ajouté leur signature, sur les 140 députés qui constituaient l’assemblée. Outre la reconnaissance du passé de la famille royale et la contribution du roi Zog 1e dans la construction du pays, les parlementaires ont invité les membres de la famille royale à revenir en Albanie. « Nous, les députés du Parlement albanais, sur base de notre évaluation de l’histoire de l’État albanais et de sa continuité juridique, en accord avec les développements démocratiques d’aujourd’hui, nous présentons notre demande à la reine mère Géraldine et à la famille royale albanaise de venir vivre éternellement en Albanie ».

(Photo : Instagram/princeleka)
(Photo : Instagram/princeleka)

Lire aussi : La princesse Astrid se souvient du 8 mai 1945 quand sa famille en exil a appris la fin de la guerre

Le 28 juin 2002, la famille royale d’Albanie remet les pieds sur le sol pour la première fois

Il n’a fallu qu’une dizaine de jours après l’annonce, pour que la reine mère Géraldine, arrive avec sa famille à l’aéroport Mère-Teresa de Tirana. La reine mère Géraldine était la veuve du roi Zog 1e depuis 1961. Leur fils unique, Leka, était depuis cette date le prétendant au trône et il était bien entendu du voyage. Le prince Leka était lui-même déjà père d’un fils, également appelé Leka, qui accompagnait la famille, mettant pour la première fois les pieds de sa vie en Albanie, à 20 ans. Leka, le fils de Géraldine et Zog 1e est décédé en 2011. C’est leur fils Leka, qui aujourd’hui partage ce moment familial inoubliable. Il se souvient de « l’atmosphère extraordinaire, comme une fête nationale ». La famille royale a été chaleureusement accueillie par une foule nombreuse, dont certains portaient des costumes traditionnels et agitaient des étendards royaux.

Lire aussi : Le prince Leka dénonce la faiblesse du système de santé albanais

Source : Prince Leka

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.