La princesse Astrid se souvient du 8 mai 1945 quand sa famille en exil a appris la fin de la guerre

La princesse Astrid de Norvège, 88 ans, avait 13 ans lorsque la fin de la guerre fut annoncée à la radio, le 8 mai 1945. Une partie de la famille royale de Norvège s’était réfugiée aux États-Unis et vivait à Pook’s Hill, une villa dans le Maryland, non loin de Washington. La princesse Astrid a accepté de se confier sur ce jour si particulier, où elle a exulté de joie en apprenant que l’Europe était libérée, et que sa famille allait pouvoir rentrer au pays.

La princesse Astrid s’est souvenue du 8 mai 1945 quand elle a appris la fin de la guerre (Image : Det kongelige hoff)

Lire aussi : La famille royale de Norvège commémore les 75 ans de la libération aux côtés du roi Harald : « Nous continuerons à construire la Norvège avec amour »

La famille héritière de Norvège en exil à Pook’s Hill

Pendant la guerre, c’est le roi Haakon VII de Norvège qui dirigeait son pays, depuis Londres où il vivait en exil avec son gouvernement. Les troupes allemandes ont envahi la Norvège le 9 avril 1940, prévoyant de capturer le roi et le gouvernement afin de forcer le pays à se rendre. Cependant, la famille royale, le gouvernement et la plupart des membres du parlement ont pu fuir avant que les forces allemandes n’atteignent Oslo, notamment grâce au naufrage du Blücher qui a retardé l’avancement des troupes allemandes. Si le roi Haakon était en exil à Londres, la famille héritière avait rejoint les États-Unis, dans le Maryland. Le prince héritier Olav, futur Olav V, restait auprès de son père mais il faisait régulièrement des allers-retours à Pook’s Hill pour retrouver son épouse, la princesse héritière Märtha et leurs trois enfants, la princesse Ragnhild, la princesse Astrid et le prince Harald, actuel roi de Norvège.

Le prince héritier Olav lors d’une de ses visites à Pook’s Hill auprès de sa femme, la princesse héritière Märtha et ses trois enfants, la princesse Ragnhild, la princesse Astrid et le prince Harald (Photo : De kongelige samlinger)

Lire aussi : La duchesse de Cornouailles lit le journal de son père, prisonnier de guerre, pour les 75 ans de la libération

La princesse Astrid se souvient du 8 mai 1945

La princesse Astrid, veuve de Johan Ferner, a accepté de répondre aux question du service de communication de la Maison royale, en ce jour particulier. C’est par un système de vidéoconférence, qu’elle s’est commémorée ce souvenir heureux : « J’avais la radio allumée, en fond, quand soudain, l’émission s’est interrompue pour annoncer le message que les Allemands s’étaient rendus. “L’Europe est de nouveau libre”. J’ai sursauté et j’ai crié : “Maintenant que la guerre est finie, nous sommes libres, nous sommes libres.” », se rappelle la sœur du roi de Norvège.

« Maman m’a demandé : “Ont-ils dit quelque chose sur la Norvège?” Je n’ai pas pu répondre à cela, car je m’étais mise à crier avant d’avoir entendu tout le message ». Juste après le téléphone a sonné. C’était l’ambassade, qui a pu confirmer que la Norvège était redevenue un pays libre.

La princesse héritière Märtha avec ses trois enfants à Pook’s Hill pendant la guerre (De kongelige samlinger)

Le retour de la famille royale en Norvège

Plus tard dans la soirée, la princesse héritière Märtha a reçu un appel téléphonique du ministre des Affaires étrangères Trygve Lie. Rapidement, la princesse héritière Märtha, qui était une femme très organisée, a rédigé des listes. Elle a répertorié la liste de toutes les affaires à déménager le plus rapidement possible. « Nous devions rédiger des listes de tout ce qui devait être échangé et que nous devions apporter en Norvège. Les listes étaient longues. Les dames de la cour sont allées faire du shopping. Il fallait tout, des produits d’entretien jusqu’au rouge à lèvres », poursuit la princesse.

La princesse héritière Märtha est arrivée à temps au Royaume-Uni, partie sans ses enfants. Elle a retrouvé son époux à Edimbourg, mais quelques minutes plus tard, Olav embarquait déjà seul sur un bateau pour rejoindre la Norvège. Lui, il est arrivé le 13 mai en Norvège. Il fut le premier membre de la famille royale à y remettre les pieds. À partir du 16 mai 1945, les trois enfants du prince héritier, restés seuls en Amérique, étaient en attente, prêts pour le long voyage de retour en Norvège. « Le 17 mai, je ne me souviens pas de grand-chose. Nous attendions de partir et chaque fois que le téléphone sonnait, nous sautions dessus, mais ce n’est que le 18 ou le 19 mai que nous avons quitté l’Amérique », raconte la princesse Astrid. Arrivés à Londres, ils ont retrouvé leur mère, mais aussi leur grand-père et c’est ensemble qu’ils sont rentrés en Norvège, arrivés au pays le 7 juin 1945.

Lire aussi : Philippe et Mathilde devant la tombe du Soldat inconnu pour le 75ème anniversaire de la victoire des alliés

Source : Kongehuset

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply