La princesse Aiko promet d’accomplir ses devoirs et évoque son mariage

La princesse Aiko, fille unique de l’empereur Naruhito du Japon, a tenu sa première conférence de presse à l’occasion de sa majorité. La princesse a promis de faire de son mieux pour assurer ses fonctions et ses devoirs. Elle a également évoqué son mariage et sa vision d’un mariage réussi.

Lire aussi : Le premier engagement de la princesse Aiko : réception impériale du corps diplomatique pour le Nouvel An 2022

Conférence de presse de la princesse Aiko pour ses 20 ans

Le 1e décembre 2021, la princesse Aiko a fêté ses 20 ans, ce qui correspond à l’âge de la majorité au Japon. La fille unique de l’empereur Naruhito et de l’impératrice Masako peut depuis ce jour assurer des engagements officiels pour la Maison impériale. Ce 17 mars 2022 était organisée sa première conférence de presse. Habituellement, la conférence de presse a lieu le jour de l’anniversaire mais l’empereur avait préféré ne pas perturber les études de sa fille et programmer l’événement lors de vacances scolaires.

La princesse Aiko s’exprime lors de la conférence de presse organisée ce 17 mars pour ses 20 ans (Photo : capture d’écran vidéo/YouTube)

Lire aussi : Princesse Aiko : la fille de l’empereur du Japon porte son diadème et sa robe de gala pour célébrer sa majorité

La princesse Aiko a déclaré : « J’apprécierai chacun de mes devoirs ». Elle a remercié et présenté sa « sincère gratitude » envers tous ceux qui l’ont soutenue jusqu’à aujourd’hui. La princesse a commencé la conférence de presse en apportant son soutien à la population qui a été touchée hier soir par un séisme de magnitude 7,4, ayant fait au moins trois morts.

La princesse étudie actuellement la littérature japonaise à l’université Gakushuin de Tokyo mais elle sera dorénavant amenée à assurer quelques engagements en solo lorsque son agenda le permettra. « Pour le moment, je donne la priorité à mes études, tout en chérissant chacun de mes devoirs. Je ferai tout mon possible pour aider Leurs Majestés », a déclaré la fille de l’empereur.

La princesse Aiko a aussi été interrogée à propos de sa cousine, l’ancienne princesse Mako, qui a perdu son titre et sa place dans la famille impériale depuis son mariage à l’automne dernier. La princesse Aiko a parlé de sa cousine Mako comme d’une grande sœur mais elle n’a pas voulu commenter son mariage.

En s’aventurant sur le thème toujours très polémique du mariage, la princesse Aiko a donné sa vision de l’amour. « Le mariage semble encore loin, et je n’y ai jamais pensé jusqu’à présent », a déclaré la princesse. Selon elle et comme le rapporte Mainichi, le « partenaire idéal » est celui qui apporte toujours le sourire, rien que par sa présence. « Une relation dans laquelle nous pouvons être ensemble et nous faire sourire serait idéale ».

L’évocation du mariage est compliquée pour la princesse Aiko qui, en atteignant la majorité, vient tout juste d’obtenir le droit d’assurer des engagements pour la Maison impériale. Le jour où elle se mariera, elle perdra tous ses droits, sa place au sein de la Maison impériale et sera destituée de son titre de princesse. La princesse Aiko n’entre pas dans l’ordre de succession, la loi salique étant toujours d’application au Japon. L’héritier du trône est par conséquent le frère de l’empereur Naruhito.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr