La princesse Anne préside la commémoration des 40 ans de la guerre des Malouines

La princesse Anne a assisté à un office religieux et commémoratif en mémoire des combattants de la guerre de Malouines. Le conflit a eu lieu il y a 40 ans. Le gouvernement des îles Falkland a organisé cet événement dans une chapelle de la cathédrale Saint-Paul de Londres ce 5 avril.

Lire aussi : Le comte et la comtesse de Wessex commémorent le 11 novembre à l’Arboretum National

La princesse Anne rend hommage aux victimes de la guerre des Malouines

Du 2 avril au 14 juin 1982, les îles Malouines, connues comme les îles Falkland par les Britanniques, ont été le théâtre d’une guerre entre le Royaume-Uni et l’Argentine. Ce conflit s’est soldé par la mort de 649 militaires argentins, 255 militaires britanniques et trois insulaires. Les îles Malouines sont situées à 400 km de la Terre de Feu, un archipel dont une partie des îles appartient au Chili et l’autre à l’Argentine.

La princesse Anne, 71 ans, s’est jointe aux anciens combattants et aux familles de soldats, ce 5 avril 2022, pour assister à un service religieux en mémoire de ceux qui ont combattu ou sont morts pendant la guerre des Malouines. En 2022, les Britanniques commémorent le 40e anniversaire du conflit auquel a participé le prince Andrew, duc d’York.

La princesse Anne sort de la cathédrale Saint-Paul après la cérémonie d’hommage aux victimes de la guerre des Malouines, ce 5 avril 2022 (Photo :  Victoria Jones/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La princesse Anne à Rotterdam avant le départ pour l’Afrique du navire-hôpital Global Mercy

Le gouvernement des îles Falkland a organisé ce service de réflexion et de commémoration dans la chapelle Sainte-Foi de la cathédrale Saint-Paul. La princesse Anne et son mari, le vice-amiral Sir Tim Laurence, étaient aux côtés des familles de victimes de ce conflit.

La princesse Anne et les membres d’associations de vétéran ont déposé des couronnes de fleurs au mémorial du groupe de travail de l’Atlantique Sud, à l’intérieur de la cathédrale. Plusieurs lectures ont eu lieu à la chapelle, rappelant de vifs souvenirs aux familles de soldats britanniques ayant perdu la vie lors de ce court conflit. Le discours d’une veuve était particulièrement émouvant. Elle a expliqué comment la mort de son époux est survenue brutalement, deux jours après avoir quitté les côtes britanniques.

Deux minutes de silence ont été observées et Jonathan Clark, évêque des îles Malouines, a prononcé un discours dans lequel il a remercié « ceux qui ont travaillé, servi et sont morts ». Les îles Malouines comptent environ 3500 habitants, dont 2500 vivent à Port Stanley, la capitale. L’archipel est considéré comme un territoire d’outre-mer britannique, donc comme une extension à part entière du Royaume-Uni. Avant le Brexit, les îles Malouines et la Guyane française étaient les seuls territoires de l’Union européenne sur le continent sud-américain. Il existe d’autres territoires britanniques d’outre-mer dans les Caraïbes, au large de l’Afrique et dans le Pacifique. Les îles Malouines sont toujours revendiquées par l’Argentine.

Le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord avec ses territoires d’outre-mer (Image : Histoires Royales)

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr