La princesse Anne signe le livre des condoléances de l’attaque meurtrière du London Bridge

La princesse Anne, princesse royale, a rendu hommage aux victimes de l’attaque terroriste de vendredi dernier. Elle s’est rendue à la Guildhall Art Gallery où est mis à disposition des visiteurs, le Livre des condoléances de la ville de Londres. Le livre des condoléances peut être signé par tous ceux qui souhaitent montrer leur soutien aux familles des victimes.

Lire aussi : La reine Elizabeth envoie ses condoléances après l’attaque au London Bridge

Visite à la Vénérable compagnie des Poissonniers

La princesse Anne, qui est membre de la Vénérable compagnie des Poissonniers (The Fishmongers’ Company) a rendu une visite privée à la confrérie, qui s’est retrouvée mise en lumière par l’attaque. La Fishmongers’ Company est quatrième dans l’ordre de présence des 12 Vénérables compagnies reconnues par la cité de Londres. Les trois premières guildes étant, dans l’ordre, celle des marchants, des épiciers et des drapiers.

Usman Khan, le terroriste qui a perpétré l’attaque au couteau sur le pont, participait à une conférence organisée dans les locaux de la Vénérable compagnie des Poissonniers. Cette conférence à laquelle il était convié avait pour thème la réhabilitation après la vie en prison, lui qui avait déjà été incarcéré pour terrorisme. Les locaux de la Fishmongers’ Company se trouvent au pied du pont où il a porté les premiers coups à l’un des conférenciers, qui est mort, avant de tenter de s’enfuir en passant par le pont.

La dernière fois que la princesse Anne avait assisté à une assemblée des Vénérables poissonniers, était le 14 novembre. Elle avait pris part à la réunion du comité dont elle est membre et désignée comme quatrième officier (Fourth Warden).

Lire aussi : La princesse Anne refuse de serrer la main de Donald Trump

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.