La princesse Anne rencontre le premier ministre de Papouasie-Nouvelle-Guinée à Port Moresby

Après trois jours en Australie, la princesse Anne poursuit sa tournée royale en Océanie. La fille de la reine Elizabeth passera deux jours en Papouasie-Nouvelle-Guinée, dans le cadre des festivités du Jubilé de platine de la reine Elizabeth II. Après son arrivée à Port Moresby, la capitale, la princesse Anne a débuté ses visites officielles.

Lire aussi : La princesse Anne arrive en Papouasie-Nouvelle-Guinée : honneurs militaires et collier de fleurs

La princesse Anne, Sir Timothy Laurence et James Marape

La princesse Anne, 71 ans, assure la tournée royale du Jubilé de platine en Océanie, après la tournée royale dans les Caraïbes assurée par le duc et la duchesse de Cambridge il y a quelques semaines. Le comte et la comtesse de Wessex s’envoleront eux aussi dans les Caraïbes, d’ici quelques jours, pour visiter d’autres royaumes du Commonwealth. Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles ont quant à eux réalisé une petite tournée en Irlande et en Irlande du Nord. Ces voyages ont été organisés dans le cadre des festivités du Jubilé de platine de la reine Elizabeth II.

La princesse Anne a visité pendant trois jours l’Australie. Ce lundi 11 avril, elle est arrivée à Port Moresby, capitale de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, pays indépendant depuis 1975, qui partage la moitié de son île principale avec l’Indonésie. Ce pays compte près de 9 millions d’habitants et est l’un des cinq royaumes du Commonwealth en Océanie, où la reine Elizabeth II est aussi le chef d’État.

La princesse Anne passe en revue les troupes à son arrivée en Papouasie-Nouvelle-Guinée (Photo : Kirsty O’Connor/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Après avoir été accueillie avec les honneurs militaires et un collier de fleurs, la princesse Anne a rencontré le premier ministre, James Marape, et son épouse, Anne Marape. La princesse Anne était accompagnée de son époux, Sir Timothy Laurence, lors de cette audience. James Marape dirige le pays depuis mai 2019, après avoir été ministre de l’Éducation en 2008, puis ministre des Finances en 2012.

La princesse Anne, princesse Royal, et son époux, le vice-amiral Sir Timothy Laurence, reçus en audience par le premier ministre James Marape et son épouse (Photo : Kirsty O’Connor/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : La princesse Anne commence son voyage en Australie en ce jour particulier pour les Windsor

La princesse Anne visite la Papouasie-Nouvelle-Guinée pendant deux jours

Durant ces deux jours de visite, la princesse Anne va visiter l’école secondaire technique Caritas, un cimetière de guerre, un parc d’aventure et le Musée national. Le programme chargé de la fille de la reine Elizabeth II comprend aussi l’inauguration d’un centre communautaire pour les femmes et une clinique spécialisée dans les problèmes cardiaques, dans la capitale. Elle se rendra aussi auprès de chefs traditionnels au village d’Hanuabada.

La princesse Anne a rencontré des hommes politiques et des entrepreneurs de Papouasie lors d’une réception organisée par le premier ministre (Photo : Kirsty O’Connor/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

La reine Elizabeth II, le prince Philip et la princesse Anne avaient visité le pays en 1974. Il s’agissait de la toute première visite de la Reine dans son royaume. Son époux s’y était déjà rendu dès 1956. La dernière visite de la Reine en Papouasie date de 1982.

Elizabeth II est le chef d’État de cinq royaumes dans le Pacifique : Australie, Nouvelle-Zélande, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Tuvalu et les Îles Salomon (Image : Histoires Royales)

La Papouasie-Nouvelle-Guinée est un des 14 royaumes du Commonwealth, en plus du Royaume-Uni, où la reine Elizabeth II est le chef d’État. Le pays était, dès la fin du 19e siècle, disputé entre l’Empire colonial allemand et l’Empire britannique. À la chute de l’Empire allemand, à l’issue de la Première Guerre mondiale, toute la Papouasie est revient aux Britanniques, qui en confient la gestion à l’Australie. Le 16 septembre 1975, la Papouasie-Nouvelle-Guinée obtient paisiblement son indépendance totale. Le royaume décide toutefois de maintenir le souverain britannique comme chef d’État.

Il existe encore cinq royaumes du Commonwealth dans le Pacifique : l’Australie, la Nouvelle-Zélande, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Tuvalu et les Îles Salomon. Les îles Fidji se sont séparées de la Couronne britannique en 1987. Le pays est devenu une république et est resté membre du Commonwealth des Nations (il en a été exclu en 2009 et a réintégré l’organisation en 2014).

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr