Astrid de Belgique en mission au Népal, envoyée par Action Damien auprès des lépreux et tuberculeux

Du 18 au 22 janvier, la princesse Astrid de Belgique, sœur du roi Philippe est en mission au Népal. Son séjour, accompagnée de son époux le prince Lorenz, a deux buts principaux. Elle y est envoyée en tant que présidente d’honneur de l’association bien connue des Belges Action Damien. La deuxième raison de son voyage est diplomatique. Elle souhaite que Katmandou finisse par signer le Traité d’Ottawa, autrement appelé Convention sur l’interdiction des mines antipersonnel.

Le Palais royal n’avait pas communiqué sur la présence du prince Lorenz lors de ces quelques jours de la fille du roi Albert II au Népal. Il y a quelques mois, c’est seule que la princesse Astrid s’était rendue en Chine pour la plus grosse mission économique jamais organisée par la Belgique. Son époux, le prince Lorenz n’est pas financé par des fonds publics, celui-ci étant salarié dans le secteur bancaire.

La princesse Astrid défend le travail d’Action Damien pendant 5 jours au Népal

La princesse Astrid est arrivée samedi au Népal, accueillie par le ministre d’État de l’Industrie et du Commerce, Motilal Dugad. Une délégation de la Fondation Damien et de l’ambassade de Belgique accompagnent la princesse Astrid.

Tous les Belges connaissent parfaitement la Fondation Damien, appelée Action Damien depuis 2008, et en particulier ses campagnes de sensibilisation durant lesquelles des stylos sont vendus au bénéfice de l’association. La Fondation Damien porte le nom du père Damien, un prêtre missionnaire mort sur l’île de Molokai, à Hawaï, en 1889, après avoir passé sa vie à aider les lépreux et les tuberculeux. Le « lépreux parmi les lépreux », comme il était surnommé est reconnu comme martyr par l’Église catholique. Depuis 1964, l’association se bat contre la lèpre et la tuberculose dans le monde entier. En Asie, le Népal est l’un des pays qui bénéficient de l’aide de l’association, ainsi que le Laos, le Bangladesh ou l’Inde.

Rencontres avec les autorités népalaises

Le dimanche, la princesse Astrid a participé au dîner de bienvenu organisé par le ministre des Affaires étrangères, Pradeep Kumar Gyawali. Le ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Aviation civile, ainsi que le ministre de la Santé y étaient conviés. Le dîner s’est prolongé en rendez-vous, durant lequel la princesse Astrid a endossé son rôle de présidente d’honneur d’Action Damien. Le but de sa visite est de connaître les moyens mis en place dans le pays et les grands points sur lesquels il reste à travailler.

Pradeep Kumar Gyawali, ministre des Affaires étrangères népalais, lors du dîner d’affaires avec la princesse Astrid et le prince Lorenz de Belgique (Crédits : Twitter/BelgiumIndia)

Astrid et Lorenz ouvrent un nouveau centre de soins pour tuberculeux

Lundi, la princesse Astrid et le prince Lorenz se sont rendus au nouveaux centre de Kailali contre la tuberculose. La princesse de Belgique a eu l’honneur d’inaugurer ce nouveau centre de santé. Des des tuberculeux étaient également présents, ce qui a permis à la princesse Astrid d’échanger avec eux.

Visite de la ville de Bhaktapur et son temple

Le mardi, Astrid et Lorenz on visite la ville de Bhaktapur. Ce petit joyaux népalais est l’un des lieux les plus touristiques du Népal. Bhaktapur et son temps sont situés à environ 13 km de Katmandou. En 2015, de nombreux bâtiments de cette zone ont souffert, suite au terrible séisme qui a ravagé le pays et dont l’inaction du gouvernement à ce sujet est notamment l’un des arguments en faveur d’un retour à la monarchie au Népal. Le Népal était un royaume jusqu’en 2006.

 La princesse Astrid, le prince Laurent et la délégation népalaise devant le temple Nyatapola à Bhaktapur.(Crédits : Twitter/BelgiumIndia)

Il reste encore quelques visites et rendez-vous à accomplir au Népal pour la princesse Astrid. Il est notamment attendu qu’elle rencontre la présidente Bidya Devi Bhandari et qu’elle visite un hôpital à Nawalparasi. Outre Action Damien qu’elle soutient lors de cette visite, la princesse Astrid est également Envoyée spéciale du Traité d’Ottawa, qui vise à éradiquer tout commerce et utilisation de mines antipersonnel, une Convention qui n’a pas encore été signée par le Népal. La princesse Astrid espère pouvoir discuter de ce problème avec les différents représentants politiques qu’elle rencontre tout au long de son séjour.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr