La princesse Astrid et le prince Lorenz à Madère pour le centenaire de la mort de l’empereur Charles

L’archiduc Lorenz d’Autriche faisait partie de la centaine de membres de la famille impériale qui s’est déplacée sur l’île de Madère ce 1e avril. Les Habsbourg célébraient le 100e anniversaire de la mort du dernier empereur d’Autriche. Lorenz, petit-fils de l’empereur Charles 1e, était accompagné de son épouse, la princesse Astrid.

Lire aussi : La famille royale belge en Suisse pour un dernier adieu à la mère du prince Lorenz : funérailles de Margherita de Savoie-Aoste en présence de deux souverains

L’archiduc Lorenz d’Autriche-Este et son épouse à la messe pontificale en mémoire de l’empereur Charles 1e

Une messe pontificale en mémoire de l’empereur Charles 1e d’Autriche était célébrée ce vendredi 1e avril 2022 en la cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption à Madère. C’est à quelques kilomètres de là, sur les hauteurs de Funchal, dans l’église paroissiale de Nossa Senhora do Monte, que repose la dépouille de l’empereur.

L’évêque du diocèse de Funchal a célébré la messe en mémoire du dernier empereur d’Autriche, décédé il y a cent ans à Madère (Photo : capture d’écran vidéo Naminhaterra/Ciudade de Funchal/Still-Fair Use)

Après avoir renoncé à son trône en novembre 1918, l’empereur Charles 1e et son épouse, l’impératrice Zita, se sont réfugiés en Suisse, puis ils se sont dirigés vers l’île portugaise de Madère avec leurs sept enfants. Charles ne connut Madère que le temps d’un hiver. Malade, il a succombé à une pneumonie le 1e avril 1922, à 34 ans, laissant derrière lui l’impératrice Zita, enceinte de leur huitième enfant, qui naîtra deux mois plus tard.

Selon la presse locale, environ 300 sympathisants de l’empereur Charles avaient fait le déplacement jusqu’à Madère ces derniers jours pour assister aux commémorations en mémoire de l’empereur, qui ont lieu à plusieurs endroits sur l’île. Parmi eux se trouvait une centaine de membres de la famille impériale d’Autriche dont l’archiduc Karl de Habsbourg-Lorraine, actuel chef de la famille et prétendant au trône impérial d’Autriche, ainsi que son fils et héritier, l’archiduc Ferdinand, ou encore son frère, l’archiduc Georg, ambassadeur de Hongrie en France et à Monaco.

L’archiduc Karl d’Autriche, actuel prétendant au trône impérial d’Autriche lors de la messe pontificale (Photo : capture d’écran vidéo Naminhaterra/Ciudade de Funchal/Still-Fair Use)

Parmi les nombreux descendants de l’empereur, certains petits-enfants ont pris la parole durant l’office religieux. On a également pu apercevoir l’archiduc Carl-Christian et son épouse la princesse Marie-Astrid de Luxembourg, ainsi que l’archiduc Lorenz et son épouse, la princesse Astrid de Belgique. La princesse Astrid et la princesse Marie-Astrid sont cousines germaines.

La princesse Astrid de Belgique, sœur du roi Philippe, reçoit l’eucharistie en la cathédrale de Madère, durant la messe pontificale à l’occasion du 100e anniversaire de la mort du grand-père de son époux (Photo : capture d’écran vidéo Naminhaterra/Ciudade de Funchal/Still-Fair Use)

Lire aussi : Le centenaire de la mort de l’empereur Charles 1e d’Autriche en mémoire d’un pacificateur européen

La princesse Astrid et le prince Lorenz de Belgique à Madère

L’archiduc Lorenz, né en 1955, est le fils aîné de l’archiduc Robert et de la princesse Margherita de Savoie-Aoste, décédée il y a quelques semaines. L’archiduc Robert était le deuxième fils de l’empereur Charles. En cette qualité et selon les règles de secondogéniture, son père lui a cédé les titres de duc de Modène. Robert était donc le chef de la branche modénoise, dont les membres portent le titre d’archiduc d’Autriche-Este. Robert est décédé en 1996. Depuis lors, l’archiduc Lorenz est le chef de la branche Este et est le prétendant au trône du duché de Modène. Son fils, le prince Amedeo est son héritier dynastique. Amedeo est par ailleurs 6e dans l’ordre de succession au trône belge.

L’archiduc Lorenz de Habsbourg-Lorraine, prince de Belgique, archiduc d’Autriche-Este, prince royal de Hongrie, de Bohême et de Croatie, duc de Modène le 1e avril 2022 à Madère (Photo : capture d’écran vidéo Naminhaterra/Ciudade de Funchal/Still-Fair Use)

L’archiduc Lorenz a épousé en 1984 la princesse Astrid de Belgique, alors nièce du roi Baudouin. Ils ont eu cinq enfants. Le père d’Astrid, le roi Albert II, a succédé à son frère sur le trône belge en 1993. Deux ans auparavant, la loi salique a été abolie en Belgique et Astrid figure dans l’ordre de succession ainsi que leurs cinq enfants. En 1995, le roi Albert II a octroyé le titre de prince de Belgique à son beau-fils. Les descendants de Rodolphe, puis ceux de Carl-Christian, ont intégré la noblesse belge, en 1978 et en 1983. Ils sont reconnus comme princes de Habsbourg-Lorraine dans le système nobiliaire belge.

Les enfants et petits-enfants de l’archiduc Lorenz figurent dans l’ordre de succession au trône belge. Ses descendants mâles (deux fils et un petit-fils) figurent aussi dans l’ordre de succession dynastique au titre de duc de Modène (Image : Histoires Royales)

Le duché de Modène, en Italie, est devenu une possession habsbourgeoise au tout début du 19e siècle, comme bien souvent chez les Habsbourg, grâce à un mariage. L’archiduc Ferdinand, quatorzième enfant et quatrième fils de Charles de Lorraine et Marie-Thérèse d’Autriche, a épousé en 1771 Marie-Béatrice d’Este. La famille Este régnait sur le duché de Modène depuis 1450. Marie-Béatrice était la seule héritière de son père, le duc Hercule III de Modène. Modène passa à sa mort, à son beau-fils puis à ses descendants.

L’archiduc Lorenz d’Autriche-Este est le petit-fils du dernier empereur et le chef de la branche modénoise, appelée Este (Image : Histoires Royales)

En 1859, le grand royaume d’Italie est unifié au profit de Victor-Emmanuel II de Savoie, roi de Sardaigne, et les différentes monarchies de la péninsule sont absorbées. Le duc François V fut le dernier souverain de Modène. Décédé en 1875 sans descendant, la prétention au trône revint à l’archiduc François-Ferdinand, qui sera assassiné à Sarajevo. Le titre est remis à l’empereur Charles 1e, qui l’octroiera à son deuxième fils, Rodolphe.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr