La famille royale belge en Suisse pour un dernier adieu à la mère du prince Lorenz : funérailles de Margherita de Savoie-Aoste en présence de deux souverains

La princesse Margherita de Savoie-Aoste est décédée à 91 ans le 10 janvier 2022. Descendante d’illustres familles royales, Margherita fut archiduchesse d’Autriche par son mariage, belle-fille du dernier empereur d’Autriche, fille du vice-roi d’Éthiopie et belle-mère de la princesse Astrid de Belgique. Le roi Philippe de Belgique s’est rendu à Muri, en Suisse, pour assister aux funérailles de la mère de son beau-frère. Le prince souverain Hans-Adam II de Liechtenstein était également présent.

Lire aussi : La mère du prince Lorenz est décédée : Margherita de Savoie-Aoste avait 91 ans

Funérailles de Margherita de Savoie-Aoste à l’abbaye des Habsbourg à Muri

C’est à Muri, dans le canton d’Argovie, qu’ont eu lieu les obsèques de la princesse Margherita de Savoie-Aoste, ce samedi 29 janvier. Née dans la branche cadette d’Aoste de la famille royale d’Italie, mariée à l’un des fils du dernier empereur d’Autriche, l’un de ses fils, l’archiduc Lorenz, a épousé la princesse Astrid de Belgique, fille du roi Albert II et sœur du roi Philippe. De nombreux membres du Gotha étaient donc présents ce samedi pour rendre un dernier hommage à la princesse.

Le roi Philippe avec le prince Lorenz et la princesse Astrid à Muri (Photo : capture d’écran)

La bourgade de Muri est liée à la famille de Habsbourg-Lorraine. En 1027, le comte Radbot de Habsbourg et sa femme Ita, fille du duc de Lorraine, ont établi une abbaye bénédictine. Pour avoir bâti cette abbaye et le château de Habsbourg, à une trentaine de kilomètres de là, Radbot est considéré comme le fondateur de la Maison de Habsbourg, qui des siècles plus tard dominera les quatre coins de l’Europe.

L’abbaye de Muri, bâtie par les Habsbourg, dans le canton d’Argovie (Photo : Wikimedia Commons)

Lire aussi : Ces bijoux que la princesse Astrid empruntait à sa belle-mère la princesse Margherita de Savoie-Aoste

Les funérailles de la princesse Margherita ont eu lieu à l’abbaye de Muri ce samedi. Deux souverains européens ont assisté à la cérémonie. Le roi Philippe soutenait sa sœur, la princesse Astrid, 59 ans, et son beau-frère, le prince Lorenz, 66 ans, fils de la défunte. Le prince souverain Hans-Adam II de Liechtenstein, 76 ans, était également présent avec son fils ainé, le prince héréditaire Aloïs, lui-même accompagné de son épouse, la princesse héréditaire Sophie. Le prince Nicolas de Liechtenstein, frère du prince Hans-Adam, a également été aperçu dans le groupe qui se dirigeait vers l’église Saint-Martin du monastère.

De nombreux membres de familles royales étrangères étaient présents aux funérailles, comme en témoignent les photos du journal local suisse Aargauer Zeutung, qui dénombre entre 120 et 150 invités. Notons la présence, entre autres, de la princesse Béatrice de Bourbon-Siciles, qui accompagnait son fils, le prince Jean-Christophe Napoléon et son épouse. Le prince Guillaume de Luxembourg et de l’une de ses sœurs, la princesse Marie-Astrid, épouse de l’archiduc Charles-Christian de Habsbourg-Lorraine, étaient également présents.

La princesse Margherita a pour dernière demeure le tombeau familial situé dans la crypte de la chapelle de Lorette du monastère de Muri, aux côtés de son mari et d’autres membres de la famille de Habsbourg. Le dernier à y avoir été enterré était l’archiduc Felix Friedrich, en 2011. Si les derniers souverains d’Autriche, l’empereur Charles 1e et l’impératrice Zita, sont inhumés dans la crypte des Capucins à Vienne, leur cœur repose ici à Muri.

Entrée de l’église Saint-Martin de l’abbaye de Muri, où se sont déroulées les funérailles de la princesse Margherita ce 29 janvier 2022 (Photo : Wikimedia Commons)

Lire aussi : Les royautés étrangères présentes aux funérailles de la princesse Marie de Liechtenstein

Les adieux à une princesse regrettée aux quatre coins de l’Europe

La princesse Margherita de Savoie-Aoste est née le 7 avril 1930 au château de Capodimonte près de Naples. Elle était la fille du prince Amédée de Savoie-Aoste, duc d’Aoste, et de la princesse Anne d’Orléans, fille du duc de Guise et sœur du comte de Paris. Le prince Amédée, duc d’Aoste, était le petit-fils de l’éphémère roi Amédée 1e d’Espagne, descendant d’une branche cadette de la famille royale d’Italie. Il était le cousin du roi Victor-Emmanuel III d’Italie et aussi descendant des Orléans par sa mère, son épouse Anne, étant une cousine.

Le prince Amédée, duc d’Aoste, nommé brièvement vice-roi d’Éthiopie, et la princesse Anne ont eu deux filles, Margherita et Marie-Christine. Leurs filles ont été emmenées dans les camps durant la guerre et ont été libérées en 1945. Le 3e duc d’Aoste n’ayant eu que deux filles, le titre ducal est passé à son frère, le prince Aymon, 4e duc d’Aoste. Le titre est aujourd’hui porté par le petit-fils du prince Aymon, depuis le décès du 5e duc d’Aoste en 2021.

Arbre généalogique de la famille de Savoie-Aoste, dont l’ainé porte le titre de titre de duc d’Aoste (Image : Histoires Royales)

La princesse Margherita a épousé l’archiduc Robert d’Autriche, en décembre 1953, en présence du roi Humbert II d’Italie et de l’archiduc Otto, fils ainé de l’empereur Charles et prétendant au trône impérial d’Autriche à l’époque. Le mariage fut célébré dans l’église du monastère royal de Brou, à Bourg-en-Bresse.

Robert, fils cadet de l’empereur Charles 1e d’Autriche, avait reçu à 2 ans, en 1917, le titre de duc d’archiduc d’Autriche-Este, titre décerné au chef de la branche prétendante au trône du duché de Modène. Margherita et Robert ont deux filles et trois fils : Marie-Béatrice, Lorenz, Gerhard, Martin et Isabelle.

L’archiduchesse Marie-Béatrice a épousé le comte Riprand von und zu Arco-Zinneberg dont l’une de leurs filles a épousé en 2019 le prince Jean-Christophe Napoléon, actuel prétendant au trône impérial de France. L’archiduc Lorenz a épousé en 1984 la princesse Astrid, à l’époque nièce du roi Baudouin. Elle est la fille du roi Albert II et la sœur du roi Philippe. En 1995, le roi Albert II a conféré le titre de prince de Belgique à son beau-fils, le prince Lorenz. Le prince Lorenz est dynastiquement l’actuel chef de la branche d’Autriche-Este et donc le prétendant au trône du duché de Modène.

La princesse Margherita de Savoie-Aoste (extrémité droite) à côté de son fils, l’archiduc Lorenz, à l’occasion de l’annonce des fiançailles de son petit-fils, le prince Amedeo avec Elisabetta, en février 2014. De gauche à droite : le roi Albert II, la reine Paola, la princesse Astrid, le prince Amedeo, Elisabetta Rosboch von Wolkenstein, la comtesse Lilia de Smecchia, Ettore Rosboch von Wolkenstein, l’archiduc Lorenz et la princesse Margherita (Photo : Frederic Sierakowski/Reporters/ABACAPRESS.COM)

La princesse Margherita de Savoie-Aoste vivait au château de Sartirana, en Lombardie, avec sa sœur, la princesse Marie-Christine, jusqu’à la crise sanitaire. La princesse Margherita avait quitté l’Italie pour rejoindre la Suisse. C’est à Bâle que la princesse est décédée ce 10 janvier 2022 à 91 ans. Son époux, l’archiduc Robert d’Autriche-Este est décédé en 1996.

Deux des petites-filles de la princesse Margherita ont annoncé leur mariage en 2022. La princesse Maria Laura de Belgique se mariera à William Isvy dans le second semestre de l’année et sa cousine, la comtesse Margherita von und zu Arco-Zinneberg, fille de l’archiduchesse Marie-Béatrice doit aussi se marier en 2022.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr