La princesse Astrid en total look Gucci aux couleurs du drapeau britannique pour inaugurer un jardin belge à Londres

C’est dans une tenue aux couleurs et aux motifs rappelant l’Union Jack que la princesse Astrid de Belgique a débuté son séjour à Londres. La sœur du roi Philippe, qui portait un ensemble Gucci ce lundi, enchaîne les nombreuses visites dans la capitale britannique, puis à Oxford, dans le cadre de la mission économique qu’elle préside.

Lire aussi : La princesse Astrid arrive en train à St Pancras : début de la mission économique au Royaume-Uni

La princesse Astrid dans une robe aux couleurs de l’Union Jack

Arrivée dimanche après-midi, en Eurostar à la gare de St Pancras, la princesse Astrid, 59 ans, a démarré sa première mission économique post-pandémie ce lundi 9 mars. Après un déjeuner en compagnie d’entrepreneur et une visite chez Ghelamco, la princesse Astrid a assisté à une conférence et rencontre avec des sportifs belges et des spécialistes du sport. Les discussions tournaient autour des technologies dans le sport.

La princesse Astrid en visite chez Ghelamco pour débuter sa visite à Londres (Photo : Abacapress)

Après un lunch d’affaires, la princesse Astrid a rejoint le Royal Hospital Chelsea, la plus célèbre maison de retraite pour vétérans du Royaume-Uni. Cet hospice est bien connu des observateurs royaux car il fait partie des lieux visités annuellement par les membres de la famille royale britannique. Le 4 juin est le jour d’anniversaire durant lequel les Chelsea Pensioners célèbrent le roi Charles II pour avoir fondé en 1682 le Royal Chelsea Hospital. La duchesse de Cornouailles a pour habitude d’assister à cet événement.

Bruno van der Pluijm, ambassadeur de Belgique au Royaume-Uni et la ministre fédérale belge de l’Énergie, Tinne Van der Straeten, entourent la princesse Astrid et Sir Adrian Bradshaw (Photo : ABACAPRESS)

La princesse Astrid avait choisi une tenue très british pour sa première journée à Londres. Elle portait un blazer rouge Gucci, qu’elle avait déjà porté précédemment avec un pantalon. Les bords du col ont des bordures blanches et bleues, rappelant les couleurs de l’Union Jack, le drapeau du Royaume-Uni. Elle portait aussi une jupe plissée en soie signée Gucci, sur laquelle on peut voir des grands G bleus au bas de la jupe. Cette jupe Gucci est vendue 1800 €.

Sous son blazer et afin de parfaire son look total Gucci, la princesse Astrid avait choisi de porter une chemise en soie de la même maison italienne. Cette chemise romantique, sur laquelle sont imprimés des cœurs rouges, est vendue 1500 €. Elle a la particularité d’avoir un col pointu rehaussé d’une lavallière à rayures. Les manches sont bleu marine aux poignets, rappelant à nouveau les couleurs de l’Union Jack. Enfin, durant la journée, la princesse Astrid portait des escarpins Gucci rouges avec une lanière bleu et rouge mais elle avait échangé ses hauts talons pour des ballerines rouges lors de sa visite aux jardins de l’hospice.

Lire aussi : La duchesse de Cornouilles à la parade des Chelsea Pensioners

Inauguration du jardin flamand au Royal Hospital Chelsea

Munie d’une grande paire de ciseaux, la princesse Astrid a coupé le ruban aux couleurs du drapeau belge afin d’inaugurer les nouveaux jardins de l’hospice. Ce jardin « à la belge », est un magnifique cadeau de la Belgique aux pensionnaires du Royal Hospital Chelsea. Il a été aménagé par le paysagiste belge Peter Wirtz.

Ce jardin est un cadeau de l’Office flamand d’agro-marketing (VLAM). La vice-ministre-présidente flamande Hilde Crevits, qui parmi son portefeuille ministériel est aussi ministre de l’Agriculture du gouvernement flamand, était présente à l’événement et tenait le ruban pour aider la princesse à le couper.

Lire aussi : Beatrix des Pays-Bas jardine dans une résidence pour les journées du bénévolat

Dans le jardin, seules des plantes flamandes ont été utilisées, telles que des rosiers buissons, des plantes vivaces, du houx et des hortensias. Le Royal Chelsea Hospital, qui accueille depuis 1692 des vétérans de guerre, entretenait déjà des liens étroits avec la Belgique. Par exemple, Léopold III a déjà fait don d’un marronnier aux pensionnaires, qui se trouve maintenant à côté du jardin flamand.

La princesse Astrid avec ses lunettes de soleil et un tailleur rappelant les motifs et les couleurs de l’Union Jack (Photo : ABACAPRESS)

Cette maison de retraite pour vétérans garde les codes de l’armée. Ainsi, les pensionnaires se voient attribuer un « carré » dans un « quartier » du bâtiment. Ils peuvent entrer et sortir librement de la maison de retraite mais une fois dehors, il leur est demandé de porter leur redingote rouge dans la rue.

La princesse Astrid signe le livre d’honneur du Royal Hospital Chelsea (Photo : ABACAPRESS)

La princesse Astrid a également fait un tour des lieux, guidée par Sir Adrian Bradshaw, gouverneur du Royal Hospital, à qui elle a décerné les insignes de commandeur de l’ordre de la Couronne de Belgique. La sœur du roi Philippe a également rencontré l’architecte paysagiste Peter Wirtz, puis elle a signé le livre d’honneur pour marquer sa visite.

Dans la deuxième partie de l’après-midi, la princesse Astrid a rencontré le ministre d’État pour l’Europe et l’Amérique du Nord, James Cleverly, puis elle a participé à un événement de la Fédération de l’industrie alimentaire belge (Fevia) où il était question d’aborder les opportunités belges au Royaume-Uni dans le secteur des boissons et de l’alimentaire, après le Brexit. Enfin, en fin de journée, la princesse Astrid a participé à la réception officielle organisée en l’honneur de sa visite à Londres.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr