Caroline et Albert II de Monaco inaugurent des places et une rue au nom de trois femmes d’exception

Le prince Albert II et la princesse Caroline ont inauguré ensemble trois plaques de rues, ce samedi 25 septembre. Il s’agit de deux futures places et d’une promenade, qui porteront le nom de trois femmes qui ont compté pour la Principauté : la princesse Louise-Hippolyte, Anne-Marie-Campora et Joséphine Baker.

Lire aussi : Albert II de Monaco récompense Sharon Stone lors d’un prestigieux gala dans la Cour du Palais

La prince Caroline et Albert II honorent Joséphine Baker en baptisant une place à son nom

Le 30 novembre prochain, Joséphine Baker rentrera symboliquement au Panthéon, sa dépouille restant physiquement à Monaco, selon les volontés de ses descendants. En marge de cette reconnaissance exceptionnelle de la France à Joséphine Baker, le prince souverain Albert II a reçu en audience son fils Luis Baker. «C’est une reconnaissance extrêmement importante que d’entrer au Panthéon mais ce sera un cénotaphe», explique le prince Albert II au journal local Nice-Matin. «C’est important que le corps reste en Principauté pour établir de façon définitive ce lien très fort qu’il y a eu entre ma mère, la Principauté et Joséphine Baker».

La princesse Caroline de Hanovre et le prince Albert II nomment trois espaces du Larvotto (Photo : capture d’écran Monaco Info)

Rappelons que l’ancienne meneuse de revue et actrice a entretenu une relation d’amitié avec le prince Rainier III et surtout, avec la princesse Grace de Monaco. La princesse Grace l’a accueillie à Monaco lorsqu’elle fut ruinée et les collectes de fonds menées par la famille princière lui permirent même de financer un spectacle retrospective, juste avant son AVC qui l’emporta en 1975.

Monaco Info explique que Joséphine Baker aura droit à sa place, parce qu’elle fut «une immense artiste et la première femme noire à devenir une star en France. Les trois espaces qui viennent d’être baptisés sont récents et sont situés dans le nouveau complexe balnéaire du Larvotto conçu par Renzo Piano et inauguré en juillet par Albert II.

YouTube video

Un hommage à trois femmes qui occuperont dorénavant l’espace public au Larvotto

La princesse Louise-Hippolyte (1671-1731) aura droit à sa promenade. La princesse Louise-Hippolyte est la toute première princesse régnante de la Principauté. Elle a épousé le comte Jacques de Goyon de Matignon. De leur union descendent les membres actuels de la famille princière. D’un point de vue généalogique, les Grimaldi ont appartenu à la famille de Goyon, des seigneurs de Matignon, jusqu’au mariage de la princesse Charlotte avec le comte Pierre de Polignac. «Ce fut une femme exceptionnelle, même si elle a eu un règne très court», explique le prince Albert II, qui était accompagné de la princesse Caroline de Hanovre durant l’événement.

La princesse Caroline dévoile la plaque de la place Joséphine Baker (Photo : capture d’écran Monaco Info)

Enfin, la deuxième place a être nommée est la place Anne-Marie Camparo, du nom de la première femme maire de Monaco. Elle fut maire de Monaco de 1991 à 2003. Elle fut la première femme à ce poste et la seule jusqu’à présent. Son frère, Jean-Louis Campora a été président du Conseil national (le parlement) de 1993 à 2003. Il est également connu pour avoir été le président de l’AS Monaco de 1975 à 2003. «Elle a vraiment su moderniser la mairie et apporter cette dimension sociale importante», explique le chef d’État monégasque.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr