La princesse Charlène de Monaco emmenée d’urgence à l’hôpital après un malaise en Afrique du Sud

L’état de santé de la princesse Charlène de Monaco est tellement changeant que les informations officielles peuvent se contredire en l’espace de quelques heures. Hier encore, le prince Albert II annonçait que son épouse reviendrait plus tôt que prévu à Monaco. Ce matin, un média sud-africain révèle que la princesse Charlène s’est «soudainement effondrée». Elle a été emmenée d’urgence à l’hôpital et subira une intervention ce 3 septembre.

Lire aussi : La princesse Charlène dévoile son expérience la plus traumatisante dans une vidéo bouleversante

La princesse Charlène de Monaco victime d’un malaise

Ce jeudi 2 septembre vers 20 heures, le Palais princier a envoyé ce court communiqué à Netwerk24 : «La princesse se remet actuellement en Afrique du Sud où son équipe médicale a conseillé qu’elle ne voyage pas tant que toutes les procédures nécessaires n’auront pas été effectuées». Le Palais annonce ensuite une intervention médicale programmée ce 3 septembre, après un malaise de la princesse.

Ce vendredi, le média sud-africain News 24 annonce que la princesse Charlene de Monaco, 43 ans, est dans un état «stable» après avoir été transportée à l’hôpital mercredi soir en raison d’une urgence médicale qui s’est produite dans le lodge où elle séjourne, dans les environs de Durban, dans la province de KwaZulu-Natal, en Afrique du Sud. Elle aurait été emmenée d’urgence au Netcare Alberlito Hospital, à Ballito, en utilisant un nom d’emprunt.

La princesse Charlène vit près d’une réserve de Durban, dans la province du KwaZulu-Natal, en Afrique du Sud, depuis la mi-mai, pour des raisons médicales (Photo : capture vidéo Fondation Princesse Charlene)

Son état est stable mais une intervention est à nouveau prévue

Cette révélation inquiétante tombe presqu’au même moment que la parution d’une interview exclusive du prince Albert II de Monaco, qu’il a accordée magazine People et qui a été mise en ligne hier soir. Dans cet entretien, le prince souverain se voulait rassurant. On ne sait pas si ses propos ont été tenus après le malaise de son épouse mais il semble plus vraisemblable que les informations se sont croisées. Dans cet entretien, il parle de la convalescence de la princesse Charlene et annonce qu’elle «est prête» à rentrer à la maison. Il avance même qu’elle pourrait rentrer dans le courant du mois de septembre et non à la fin du mois d’octobre comme elle l’avait d’abord annoncée.

La princesse Charlène est coincée depuis la mi-mai dans son pays d’origine depuis qu’elle a attrapé une infection dans la zone ORL suite à une élévation des sinus et une greffe osseuse dans la mâchoire. Elle a ensuite subi une série d’opérations réparatrices. La dernière lourde opération s’est déroulée sous anesthésie générale et a duré quatre heures, au début du mois d’août. Le prince Albert II, 63 ans, et ses jumeaux de 6 ans, le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella, ont rendu visite à Charlène il y a une dizaine de jours. Elle était de bonne humeur, en pleine forme, et semblait sur la voie de la guérison.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr