La princesse Christina aurait aimé avoir un métier : une époque où les membres de la famille royale ne démissionnaient pas

La princesse Christina de Suède, 77 ans, est la plus jeune des trois sœurs aînées du roi Carl XVI Gustaf de Suède. Discrète, et pourtant toujours présente lors des grands événements familiaux, la princesse Christina s’est confiée à la télévision sur le grand regret de sa vie. Elle aurait aimé faire des études et pratiquer un métier, une chose impensable pour une princesse à l’époque de sa jeunesse.

La princesse Christina de Suède aurait aimé avoir un métier mais c’était une chose impensable à son époque (Photo : WikiCommons)

Lire aussi : Christina de Suède sort un livre sur sa grand-mère, la princesse héritière Margaret

Christina de Suède regrette ne pas avoir fait d’études

On constate que de plus en plus de princes et princesses cadets de la fratrie souhaitent quitter leurs fonctions royales, une fois relégués au second rang, lorsque les héritiers prennent plus de fonctions. Il y a encore une génération de cela, il était impossible de penser qu’un prince quitte ses fonctions et exerce un métier comme un simple citoyen. Même les princesses, qui pourtant le plus souvent n’entraient même pas dans l’ordre de succession, n’avaient pas d’autre choix que de rester dans le giron de la famille royale jusqu’à son mariage.

C’est ce qu’a vécu la princesse Christina, troisième fille du prince et de la princesse héritière de Suède et sœur de l’actuel roi Carl XVI Gustaf. La princesse Christina a confié à TV4, lors d’un reportage, regretter ne pas avoir fait d’étude et le métier de son choix. « Je regrette de ne pas avoir terminé une formation professionnelle », a-t-elle déclaré.

La plus jeune des quatre sœurs ainées du roi Carl XVI Gustaf n’a pas réalisé les études qu’elle aurait souhaité. Ici, elle promène son chien en toute simplicité dans les rues de Stockholm (Photo : WikiCommons)

Lire aussi : La famille royale de Suède aux funérailles de Dagmar von Arbin

La sœur du roi de Suède a suivi la voie classique pour une princesse

La princesse Christina a perdu en 1974 son statut d’Altesse royale suite à son mariage morganatique avec Tord Magnuson. Malgré cela, elle a continué à assumer des engagements royaux et a accordé son patronage à plusieurs associations. Elle a été présidente d’honneur de la Croix-Rouge pendant 9 ans. Elle a représenté Sophiahemmet et a présidé le théâtre du palais d’Ulriksdal.

La sœur du roi de Suède n’a cependant pas précisé quel métier et quelles études elle aurait aimé pratiquer. La princesse Christina, qui a souffert d’un cancer, a été très prudente durant la période de la crise du coronavirus. Juste avant le début de la crise, la princesse Christina a sorti le livre Elle s’appelait Daisy, sur sa grand-mère, Margaret de Connaught.

Lire aussi : Divorce du neveu du roi de Suède : le fils de la princesse Christina se sépare de la mère de sa fille

Source : Svensk Dam

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr