La princesse Elisabeth baptise un navire comme la reine Fabiola : premier engagement officiel en solo pour l’héritière du trône

C’est en 2011 que la princesse Elisabeth, encore une jeune enfant, prononçait son premier discours. Ce samedi 25 juin, la princesse Elisabeth réalise une nouvelle étape en assurant seule son premier engagement officiel. L’héritière du trône belge a baptisé le nouveau navire de recherche de l’État, le RV Belgica, à Gand. Un geste symbolique dans les traces de la reine Fabiola.

Lire aussi : Élisabeth de Belgique porte son premier diadème mystérieux pour sa première rencontre avec les futures reines d’Europe

La princesse Élisabeth de Belgique baptise le Belgica sous la pluie

Le premier engagement officiel de la princesse Élisabeth de Belgique, née en 2001, a eu lieu lors de sa participation à la messe de Te Deum, à l’occasion de la Fête nationale belge, en juillet 2006. Le 7 septembre 2011, Élisabeth, qui n’avait pas encore 10 ans, prononçait son premier discours lors de sa visite dans un hôpital à Gand qui porte son nom : l’Hôpital pour enfants Princesse Elisabeth. En 2014, la princesse Élisabeth avait fait très bonne impression en prononçant son premier discours dans les trois langues nationales, qui sont le français, le néerlandais et l’allemand, à l’occasion du lancement du Front de Lumière à Nieuport. Quelques semaines plus tard, elle avait aussi réussi à lire un discours lors des funérailles de la reine Fabiola.

Depuis lors, la princesse Elisabeth, duchesse de Brabant, a assisté à de nombreux événements officiels et a même participé à un voyage humanitaire en Afrique avec la reine Mathilde. Jamais encore, la duchesse de Brabant n’avait assuré d’engagements seule. Elle était à chaque fois accompagnée par l’un de ses parents. Pendant la pandémie, elle a effectué une visite dans une maison de repos avec son frère cadet, le prince Emmanuel.

La princesse Elisabeth de Belgique a assuré son premier engagement en solo à Gand (Photo : Abacapress)

Lire aussi : La princesse Élisabeth de Belgique accueille sa tante Astrid à l’université d’Oxford

Un premier engagement pour la future reine des Belges

Ce 25 juin 2022, l’héritière du trône de 20 ans a assuré son premier engagement sans ses parents. La fille aînée du roi Philippe et de la reine Mathilde a baptisé le RV Belgica, le nouveau navire de recherche de l’État belge. La princesse était accompagnée du secrétaire d’État à la Relance, Thomas Dermine. La princesse portait une robe plissée blanc immaculé de la marque britannique Reiss et un chapeau de l’incontournable Fabienne Delvigne.

S’il s’agit d’une première pour la duchesse de Brabant, ce genre de cérémonie ne lui est pas totalement inconnu non plus. En mai 2015, elle était devenue la marraine du navire patrouilleur P902 Pollux. Elle l’avait baptisé et elle avait prononcé un discours. La reine Mathide l’avait accompagnée.

En avril dernier, le roi Philippe avait déjà visité le RV Belgica et rencontré le personnel de bord. En 1979, le gouvernement belge a pris la décision de construire un véritable navire de recherche, le RV A962 Belgica. La construction commence au chantier Boelwerf de Tamise, en 1982. Le navire avait été baptisé par la reine Fabiola le 5 juillet 1984. Le nouveau RV Belgica vient remplacer l’ancien navire.

« Après avoir parcouru plus d’1 000 000 kilomètres (soit 25 fois le tour de la Terre !) et 37 ans de service, l’ancien navire de recherche RV Belgica a connu des jours meilleurs. C’est pourquoi le Gouvernement fédéral a décidé (…) de faire construire un nouveau navire de recherche océanographique ultramoderne », explique le SPF de programmation Politique scientifique (Belspo).

« Le navire est appelé à jouer un rôle clé dans la recherche marine belge et européenne au cours des prochaines décennies. Il est équipé d’un matériel scientifique de pointe, passera plus de temps en mer chaque année (environ 300 jours par an) et couvrira une zone de recherche plus étendue (mer du Nord, océan Atlantique, mer Méditerranée et Arctique en été) que son prédécesseur »explique le Palais royal. Le navire a été construit selon les normes énergétiques, environnementales et acoustiques les plus strictes. 

La princesse Elisabeth étudie l’histoire et la politique au Lincoln College de l’université d’Oxford, au Royaume-Uni. Comme l’avait promis le Palais lors de son inscription, la duchesse de Brabant assurera ses engagements lorsque son agenda lui permettra de rentrer en Belgique. L’héritière suit dorénavant le calendrier scolaire britannique. Dans cinq jours, elle effectuera déjà son deuxième engagement en solo, en inaugurant un laboratoire d’impression 3D à son nom, à l’Université catholique de Louvain.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr