La princesse Eugenie découvre les œuvres d’esclaves modernes

La princesse Eugenie d’York s’est rendue à Paternoster Square, à Londres, où était installée une exposition dédiée à l’esclavagisme moderne. Art is Freedom expose des œuvres d’art pluridisciplinaires, réalisées par des anciens esclaves modernes. La princesse Eugenie est très engagée sur la thématique.

Lire aussi : La princesse Eugenie parle du monde dans lequel elle espère voir son fils August grandir

Exposition d’art d’esclaves modernes

La princesse Eugenie, jeune maman depuis le 9 février, continue son engagement dans la lutte contre l’esclavagisme moderne. Avec sa meilleure amie, Julia de Boinville, Eugenie a confondé The Anti-Slavery Collective en 2017, une association qui lutte contre «ce crime caché» au Royaume-Uni. Ce 20 octobre 2021, la deuxième fils du prince Andrew a visité l’exposition Art is Feedom, organisée par l’association Hestia. L’exposition en plein-air est visible à Londres, derrière la cathédrale Saint-Paul. Cette exposition annuelle est inaugurée tous les 18 octobre, qui est la Journée anti-esclavage.

(Photo : James Manning/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Hestia soutient plus de 2 200 adultes victimes de l’esclavage moderne et elle a 1 200 enfants à charge chaque année. Selon son dernier rapport, il y a au moins 5 000 enfants dont les parents sont des esclaves modernes au Royaume-Uni. Dans cette exposition, d’anciens esclaves racontent leur expérience de vie à travers l’art. Il s’agit de photographies et d’autres œuvres d’art qui témoignent de leur souffrance et de leur vécu.

(Photo : James Manning/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Outre la thématique qui est familière à la princesse Eugenie, l’art de façon générale est son domaine de prédilection. La princesse de 31 ans a étudié l’histoire de l’art à l’université et elle travaille depuis 2015 dans la galerie d’art Hauser & Wirth, dont elle est devenue la directrice en 2017. La princesse Eugenie travaille à temps-plein dans la galerie et ne travaille pas pour la Couronne.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr