La princesse Eugenie parle d’esclavagisme à quelques jours de son accouchement

La princesse Eugenie d’York a fait une apparition surprise dans un message vidéo où elle soutient son amie Julia de Boinville, cofondatrice d’une association qui lutte contre l’esclavagisme. La vidéo a été mise en ligne le 5 février, date de commémoration de la tragédie de la baie de Morecambe de 2004.

Lire aussi : La famille royale des Pays-Bas profitait de l’esclavage des Sœurs du Bon Pasteur

Eugenie d’York se souvient de la noyade des travailleurs clandestins chinois de 2004

Il y a 17 ans, au moins 21 travailleurs chinois clandestins mourraient noyés dans une embarcation au large des côtes du Lancastershire. « Bien que leur histoire soit si tragique, elle n’est pas vraiment unique et c’est quelque chose qui se produit dans l’esclavage moderne et qui n’a fait qu’empirer ces dernières années », ces paroles ont été prononcées par la princesse Eugenie, fille cadette du prince Andrew.

La princesse Eugenie a adressé un message dans lequel elle rappelle l’existence de l’esclavagisme moderne (Photo : capture Twitter)

Lire aussi : Le prénom du futur bébé de la princesse Eugenie déjà choisi par les Britanniques

La princesse Eugenie a pris part à une conversation virtuelle avec son amie Julia de Boinville, qui a cofondé The Anti Slavery Collective. « On estime à 24,9 millions le nombre de victimes du travail forcé dans le monde », rappelle la princesse Eugenie dans son message repartagé sur les réseaux sociaux par un compte fan. « S’il vous plait, joignez-vous à nous pour vous remémorer ce jour », a ajouté Julia.

Ces derniers temps, la princesse Eugenie multiplie les apparitions en ligne, alors qu’elle vit ses derniers jours de grossesse. Il y a quelques semaines, la princesse Eugenie avait rejoint virtuellement sa sœur, la princesse Beatrice. Ensemble, Eugenie et Beatrice avaient rendu hommage à leur mère pour son engagement caritatif.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr