La princesse Fawzia d’Égypte au spectacle musical en hommage au règne du roi Farouk à l’opéra de Dubai

La princesse Fawzia, fille du roi Fouad II d’Égypte, était l’invitée d’honneur du spectacle King Farouk, présenté à l’opéra de Dubaï, le 12 décembre 2022. Des prestigieux chanteurs et musiciens du monde arabe se sont succédé sur la scène pour mettre à l’honneur la culture artistique égyptienne de l’époque du règne du roi Farouk.

Lire aussi : Le roi Fouad II et ses enfants de retour en Égypte pour la première fois depuis la pandémie : visite du Caire islamique

Le règne du roi Farouk d’Égypte mis à l’honneur à l’opéra de Dubaï

Le 12 décembre 2022, la princesse Fawzia Latifa d’Égypte a foulé le tapis rouge de l’opéra de Dubaï. La fille du dernier roi Fouad II était l’invitée d’honneur de la grande soirée musicale dédiée à la culture égyptienne du règne de son grand-père, le roi Farouk. Le roi Farouk, dixième souverain égyptien de la dynastie Méhémet Ali, a régné sur l’Égypte de 1936 à 1952.

L’opéra de Dubaï organisait un événement de prestige le 12 décembre dernier en hommage à la culture égyptienne du règne du roi Farouk (Photo : capture d’écran)
La princesse Fawzia Latifa était l’invitée du spectacle et du gala en l’honneur de son grand-père, le roi Farouk, à Dubaï (Photo : Image fournie)

Lire aussi : Retrouvailles enneigées du roi Fouad II d’Égypte et de sa famille en Suisse à l’aube de ses 70 ans

La princesse Fawzia invitée d’honneur du spectacle musical et du dîner de gala

La célébration musicale mettait en avant le règne du roi Farouk, à travers des performances et des chants interprétés par des artistes de renom. Riham Abdelhakim et Najma Abdalla ont interprété les classiques d’Oum Kalthoum. Le spectacle était supervisé par Salem Eladwai à la direction du programme et sous la direction artistique de Mohamed El Faramway.

Musiques, remise de prix et hommages étaient rendus à l’âge d’or de la culture égyptienne (Photo : capture d’écran)

D’autres classiques de l’âge d’or de la musique arabe, telles que les chansons d’Abdel Halim, ont été interprétées par Shady Shamel. Des acteurs égyptiens et du monde arabe, comme Souad Hosni, Samia Gamal, Hind Rostom, Fairuz et Shafeeq Galal étaient aussi mis à l’honneur au cours du show.

La princesse Fawzia avec l’actrice égyptienne Samiha Ayoub (Photo : Image fournie)
La fille du dernier roi d’Égypte était l’invitée d’honneur de ce gala mettant en avant les talents artistiques égyptiens de l’époque du roi Farouk (Photo : Image fournie)
L’arbre généalogique de la famille royale d’Égypte. (Image : Histoires Royales)

Lire aussi : Les 70 ans du roi Fouad II d’Égypte

La princesse Fawzia, qui portait une robe caftan d’Égypte de la marque Paz Cairo de Perhian Abou Zied, a prononcé le discours d’ouverture de la soirée. La fille du roi Fouad II a déclaré « être reconnaissante pour cette merveilleuse occasion de se remémorer l’héritage culturel du règne de mon grand-père, Sa Majesté le roi Farouk ». En plus de porter une robe brodée à la main, la princesse mettait en avant le savoir-faire égyptien avec un collier de la joaillière Azza Fahmy.

La princesse Fawzia est récompensée d’un prix remis par la cheikha Shamsa Al-Maktoum (Photo : Image fournie)

Durant la soirée, des prix honorifiques en mémoire d’Abdelhalim Hafez ont été remis à Samiha Ayoub, Safia El Omari, Sawasan Badr, Lebleba, Boosy Nour Elsharif et Boosy Shalaby. La cheikha Shamsa Al-Maktoum a également remis un prix à la princesse Fawzia d’Égypte. L’événement a attiré plusieurs cheikhas et princesses des Émirats arabes unis, d’Arabie saoudite et de Bahreïn. La princesse Fawzia nous a confié qu’il s’agissait de son premier voyage aux Émirats arabes unis et de sa première prise de parole en public.

La princesse Fawzia Latifa d’Égypte en discussion avec des actrices égyptiennes récompensées lors de la cérémonie (Photo : capture d’écran)

Un dîner de gala était organisé après la représentation. La princesse Fawzia a déclaré avoir été « émerveillée par les artistes et très émue par l’amour témoigné par le public et les artistes à la culture égyptienne et à l’hommage à la mémoire de la glorieuse ère de mon grand-père, le roi Farouk ». Ce spectacle mettant en avant la culture égyptienne de l’époque du roi Farouk car il était un grand protecteur des arts et de la culture. Durant son règne, l’Égypte était leader en matière musicale et cinématographique dans le monde arabe avec une influence considérable.

La princesse Fawzia Latifa avec les actrices égyptiennes lauréates d’un prix honorifique, dont Sawasan Badr, Lebleba ou encore Safia El Omari (Photo : Image fournie)

Sa relation à Oum Kalthoum l’idole égyptienne de la chanson arabe, en témoigne.
En 1944, le roi Farouk a décerné à Oum Kalthoum l’ordre de la Vertu (Wissam El Kamal), une distinction normalement réservée aux princesses. Oum Kalthoum a chanté pour la famille royale en nombreuses occasions et même pour la naissance du roi Fouad II, le dernier roi d’Egypte, en 1952, au palais Abdeen.

La princesse Fawzia sur le tapis rouge avant le gala (Photo : Image fournie)

Le roi Farouk, né au Caire en 1920, était le fils de Fouad 1e, d’abord sultan en 1917 durant la période du protectorat britannique puis en tant que premier roi d’Égypte et du Soudan à partir de l’indépendance du pays en 1922. Fouad 1e est l’un des fils du wali (gouverneur) Ismaïl Pacha, devenu khédive (vice-roi d’Égypte) en 1863, pendant la période ottomane.

Le roi Farouk et la reine Narriman présentent leur fils, le futur roi Fouad II. À droite, une photo du roi Fouad II, père de la princesse Fawzia, durant son enfance en Suisse (Photo : Collection privée Histoires Royales)

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr