Mary de Danemark participera à la Global Pride virtuelle avec le prince Manvendra Singh Gohil

Plusieurs pays ont annulé cette année la gay pride qui devait se dérouler dans leurs grandes villes ou leur capitale. En guise de consolation, la Global Pride 2020 sera organisée de façon virtuelle. Le 27 juin, pendant 24 heures, du contenu sera diffusé en direct dans le monde entier, via Facebook et YouTube. Des interventions, des discours, des chansons et des spectacles auront lieu en direct et gratuitement. Cette année, la princesse héritière Mary de Danemark est considérée comme l’une des « têtes d’affiche » de l’événement, aux côtés de Joe Biden ou encore Justin Trudeau. Notons également la présence du prince Manvendra Singh Gohil, le seul prince indien ouvertement homosexuel.

La princesse héritière, marraine de la gay pride de Copenhague 2021, participera virtuellement à la Global Pride ce 27 juin (Photo : Facebook)

Lire aussi : Le prince William visite AKT, le refuge pour homosexuels et LGBTQ+

La princesse héritière Mary prononcera un discours lors de la Global Pride 2020

Adam Lambert, le maire de Londres Sadiq Khan, Rita Ora, Olivia Newton-John devraient tous participer le 27 juin prochain à la Global Pride, la première gay pride virtuelle. Pendant 24 heures du contenu sera diffusé en direct, dont le discours de la princesse héritière Mary de Danemark, qui est également la marraine de la prochaine gay pride de Copenhague en 2021. L’année prochaine, elle deviendra la première royauté à être à la tête d’un tel événement. En marge de cet événement, elle a accepté de prononcer un discours pour cette gay pride virtuelle.

Lire aussi : Victoria et Daniel de Suède dans une association de soutien aux personnes LGBTQi

La princesse Marie de Danemark avait elle-même participé à la gay pride, en 2016. Devenant la première royauté européenne a prendre part à la manifestation. En 2018, la princesse héritière Mary avait déjà accepté de remettre un prix lors des Danish Rainbow Awards. D’autres royautés se sont déjà montrés gay friendly, c’est le cas en Norvège. L’année dernière encore, le prince héritier Haakon et son épouse s’étaient rendus dans le village temporaire installé avant la gay pride.

En 2019, Mette-Marit et Haakon de Norvège lors d’un événement organisé en marge de la gay pride d’Oslo

Le prince Manvendra Singh Gohil est connu pour être le premier prince ouvertement homosexuel. Son coming out en 2006 avait fait grand bruit dans les médias. Son père, le maharadja, est l’actuel prétendant au trône du Rajpipla et le prince Manvendra Singh Gohil est considéré comme son héritier. Le royaume du Rajpipla, situé dans l’actuel État indien du Gujarat était un État princier du Raj britannique et bien avant l’arrivée des Britanniques en Inde, le royaume existait déjà. La dynastie Gohil regnait sur ce territoire depuis 600 ans au moment où l’Inde a pris son indépendance et a aboli la monarchie.

Le prince Manvendra Singh Gohil participera à la Global Pride (Photo : Wikicommons)

Lire aussi : Yasmine Pahlavi soutient la communauté gay iranienne

Source : Global Pride 2020

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.