La princesse héritière Mary de Danemark au Burkina pour la santé et les droits de femmes

La princesse héritière Mary de Danemark s’est rendue les 27 et 29 octobre 2021 au Burkina Faso. Le but du voyage était de se concentrer sur la santé et les droits des filles et des femmes dans une région caractérisée par la pauvreté, les troubles et le changement climatique.

Lire aussi : Mette-Marit de Norvège honore l’Organisation pour la santé des femmes

Mary de Danemark en voyage humanitaire de deux jours au Burkina Faso

Le Burkina Faso, l’un des pays les plus pauvres du monde, est situé au cœur de la région sahélienne de l’Afrique de l’Ouest. La princesse héritière Mary a visité le pays pour la dernière fois il y a cinq ans. Grâce à cette nouvelle visite, Mary a pu découvrir l’évolution de la situation et elle s’est rendue compte combien les conditions de vie déjà difficiles ont été mises en plus sous pression par le changement climatique et les conséquences de la pandémie.

(Photo : Ida Maria Odgaard/Ritzau Scanpix/ABACAPRESS.COM)

Depuis 25 ans, le Danemark entretient des relations poussées avec le Burkina Faso. La Cour royale explique que «conformément aux priorités de la politique de développement du Danemark, la santé sexuelle et reproductive (SRSR) est un domaine d’intérêt central dans l’engagement danois au Burkina Faso. L’adaptation au climat fait également partie des efforts danois dans le pays.»

Lire aussi : Mary de Danemark, ambassadrice de l’OMS, remercie le personnel de santé pour la Semaine de la vaccination

La santé des femmes est au cœur du voyage

Lors de sa première journée au Burkina Faso, la princesse héritière Mary a visité un centre de santé public. Les centres de santé sont le premier et principal accès aux soins de santé pour 80 à 90% de la population du Burkina Faso.

Au cours des dernières décennies, le Burkina Faso a connu un certain nombre d’améliorations pour les filles et les femmes du pays. De plus en plus de femmes utilisent la contraception, la mortalité maternelle a baissé et de moins en moins de filles sont exposées à l’excision mais il reste encore de grands défis. «Une femme sur 48 meurt encore des suites d’une grossesse et d’un accouchement, le pays occupe la sixième place en termes d’incidence des mariages d’enfants et l’incidence des violences sexuelles dans les zones de conflit se dégrade souvent», explique la Cour royale.

La princesse héritière au palais présidentiel à Ouagadougou

Lors du deuxième jour du voyage, la princesse héritière Mary, toujours accompagnée du ministre de l’Aide au Développement, Flemming Møller Mortensen, a été reçue par le Président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, dans son Palais présidentiel à Ouagadougo.

Après la réception au Palais présidentiel, la princesse héritière a visité un club de filles où elle a écouté les histoires de jeunes filles qui ont été mariées dans leur enfance, qui ont connu la violence ou la circoncision. Dans ce club, les filles ont la possibilité de discuter de ces sujets sans tabous et les filles bénéficient à la fois d’une assistance juridique et psychologique.

L’ambassade du Danemark au Burkina Faso a mis en place un panel de jeunes, qui fournit à l’ambassade des informations et des conseils pour la mise en œuvre du cadre stratégique pour l’engagement du Danemark dans le pays. La princesse héritière a rencontré les représentants du panel de jeunes pour le déjeuner le deuxième jour du voyage.

Dans l’après-midi, la belle-fille de la reine Margrethe II a visité un centre de conseil. La princesse héritière Mary a pu discuter avec des bénéficiaires du centre, qui est géré par une large équipe de professionnels de la santé. Le centre offre aux jeunes des conseils liés à la contraception, au VIH et de façon plus générale, sur la santé et les droits sexuels et reproductifs. Le Centre st membre de la Fédération internationale pour la planification familiale (IPPF), avec laquelle le Danemark a un partenariat à long terme.

La visite au Burkina Faso s’est terminée par une réception à la résidence de l’ambassadeur du Danemark dans le pays, Steen Sonne Andersen. La princesse héritière Mary a prononcé un discours et a ensuite eu l’occasion de saluer un certain nombre de partenaires du Danemark dans le pays.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr