La princesse Kako célèbre les 100 ans du scoutisme féminin au Japon

Le 10 octobre 2021, la princesse Kako, deuxième fille du prince héritier Fumihito a assisté à distance à la cérémonie du 100e anniversaire du scoutisme féminin japonais. La princesse Kako a également prononcé un discours à l’occasion.

Lire aussi : 26 ans de la princesse Kako : une princesse connectée en temps de crise

Les éclaireuses japonaises ont 100 ans

C’est à distance que la princesse Kako a assisté aux cérémonies organisées lors d’un rassemblement international des éclaireuses. Les scouts féminines ont fait leurs début en 1920 au Japon, trois ans après les scouts masculins. À cause de la pandémie, les célébrations du centenaire du scoutisme féminin ont été repoussées à 2021.

La princesse Kako assiste à distance à l’événement (Photo : Bureau of Imperial House)

Lire aussi : La princesse Kako du Japon envoie un message en langue des signes lors d’un concours de talents pour lycéens

La princesse Kako a assisté depuis sa résidence aux festivités. Un discours préenregistré par la nièce de l’empereur Naruhito a été diffusé lors de l’événement. La princesse Kako a déclaré que grâce au scoutisme « tout le monde aura un plus large éventail d’options de vie, qu’il pourra choisir le chemin qui maximise son potentiel», comme le relaie Sankei.

YouTube video

Elle espère que chacune pourra développer tout son potentiel, motivée par les mouvements de jeunesse qui aident à forger son caractère. Elle a par ailleurs déploré avoir appris que le Japon se classait à la 120e position du classement de l’index des inégalités de genre, établi par le Forum économique mondial en mars dernier.

La princesse Kako est la deuxième fille du prince héritier Fumihito et de la princesse héritière Kiko. Elle n’entre pas dans l’ordre de succession, le Japon n’ayant pas aboli la loi salique et les dernières tentatives d’abrogation ayant été balayées avant même d’entamer les discussions. Les princesse japonaises perdent leur titre à leur mariage, rendent leurs bijoux et diadème, et reçoivent une dotation de compensation de l’État. Elles ne peuvent plus travailler pour la Maison impériale. Depuis qu’elle a fini ses études, la princesse Kako travaille à temps-plein pour la famille impériale.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr