La princesse Latifa est « prise en charge » selon l’ambassade des Émirats arabes unis

Après les demandes de plusieurs organismes et des craintes émanants de plusieurs personnalités politiques britanniques concernant la santé de la princesse Latifa Al-Maktoum, l’ambassade des Émirats arabes unis à Londres a donné des nouvelles de la fille de l’émir de Dubaï. Alors qu’elle affirme être retenue en otage, l’ambassade se veut rassurante, indiquant que la princesse est « prise en charge chez elle ».

YouTube video

Lire aussi : Qu’est-il arrivé à la princesse Latifa ?

Premières déclarations officielles concernant la princesse Latifa depuis 2018

Vendredi, la porte-parole du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme, Liz Throssell, a rappelé que l’état de la princesse Latifa bint Mohammed ben Rachid Al-Maktoum, avait fait l’objet de préoccupation, la veille, auprès de la mission permanente des Émirats arabes unis à Genève. Les préoccupations font suite à la diffusion sur la BBC de nouvelles vidéos filmées par la princesse Latifa, dans lesquelles la filles de l’émir de Dubai, dont on n’a plus de nouvelles depuis 2018, affirme être tenue en otage dans une villa hautement sécurisée.

Le premier Secrétaire d’État britannique chargé des Affaires étrangères Dominic Raab, a lui aussi réagi fermement à l’affaire, inquiet du sort de la princesse. Après des années de silence, l’ambassade des Émirats arabes unis à Londres a décidé de réagir, la polémique prenant une ampleur importante. Aucune preuve n’a été envoyée, mais un simple communiqué qui se veut très rassurant.

L’ambassade se veut rassurante sur l’état de santé de la famille de l’émir de Dubai

« En réponse aux reportages des médias concernant la cheikha Latifa, nous tenons à remercier ceux qui ont exprimé leur inquiétude pour son bien-être, malgré la couverture qui ne reflète certainement pas la situation réelle », indique le communiqué. « Sa famille a confirmé que Son Altesse était prise en charge à domicile, soutenue par sa famille et des professionnels de la santé. » La princesse Latifa, quant à elle affirme être séquestrée, depuis sa tentative de fuite en 2018, rattrapée au large des côtes indiennes par un commando armé.

« Son état continue à s’améliorer et nous espérons qu’elle reprendra une vie publique en temps voulu », affirme l’ambassade. Pour rappel, la princesse Latifa, 35 ans, est l’une des nombreuses filles du cheikh Mohammed ben Rachid Al-Maktoum, émir de Dubai, vice-président et Premier ministre des Émirats arabes unis. Le cheikh est aussi un propriétaire foncier très important au Royaume-Uni et le plus gros propriétaire d’écuries de chevaux de course du pays. Il y a quelques mois, à l’issue du divorce houleux et médiatisé statué à Londres, avec sa sixième épouse, la princesse Haya de Jordanie, la justice britannique a reconnu l’émir de Dubai coupable du kidnapping de la princesse Latifa. Il a également été reconnu coupable d’autres crimes à l’encontre d’autres de ses filles et de son ex-épouse.

YouTube video

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr