La princesse Mabel accueillie dans l’ordre de la maison d’Orange par le roi des Pays-Bas

Le roi Willem-Alexander des Pays-Bas a accueilli sa belle-sœur au sein de l’ordre de la maison d’Orange. La princesse Mabel, connue publiquement d’après le nom de son défunt mari, a été reçue grand-croix au sein de cet ordre qui récompense celles et ceux qui se sont distingués par leurs actions envers le souverain ou de la maison royale.

Lire aussi : La princesse Amalia reçoit son propre étendard et est reçue dans les ordres royaux pour ses 18 ans

La princesse Mabel récompensée par son beau-frère

Ce 26 juin 2022, la princesse Mabel d’Orange-Nassau a reçu les décorations de l’ordre de la maison d’Orange. Le 16 juin dernier, un arrêté royal signé par le roi Willem-Alexander lui octroyait la distinction de grand-croix de l’ordre de la maison d’Orange. La princesse Mabel a obtenu cette distinction pour « ses nombreux services rendus à la maison royale », explique le Service d’information du gouvernement (RVD).

Mabel Los est née en 1968. Après la mort prématurée de son père, Mabel a pris le nom du nouvel époux de sa mère, Wisse Smit. Mabel Wisse Smit a travaillé dans différentes institutions, dans le monde entier, comme conseillère et activiste dans le domaine des droits de l’homme. En avril 2004, Mabel a épousé le prince Friso des Pays-Bas, qui a perdu sa place dans l’ordre de succession pour lui et ses descendants suite à ce mariage qui a eu lieu sans le consentement des États généraux.

Mabel Wisse Smit, connue comme la princesse Mabel d’Orange-Nassau, comtesse d’Orange-Nassau, dame d’Amsberg, a été reçue grand-croix de l’ordre de la maison de Nassau par son beau-frère, le roi Willem-Alexander des Pays-Bas (Photo :  Robin Utrecht/ABACAPRESS.COM)

Le prince Friso, connu depuis son mariage comme le prince Friso d’Orange-Nassau, a également reçu le titre héréditaire de comte d’Orange-Nassau pour lui et ses descendants. Il possédait déjà le titre d’écuyer d’Amsberg, titre porté par tous les descendants de Beatrix et son époux, Claus von Amsberg. Mabel et Friso ont eu deux filles, Luana et Zaria, nées en 2005 et 2006, qui sont toutes les deux comtesses d’Orange-Nassau et dames d’Amsberg.

Lire aussi : La princesse Mabel célèbre la vie au plus grand gala caritatif contre le sida des Pays-Bas

La veuve du prince Friso devient grand-croix de l’ordre de la maison d’Orange

Le prince Friso a été victime d’une avalanche en Autriche, en février 2012. Il est décédé en août 2013 des complications de cet accident. Mabel fait usage de son titre de princesse d’Orange-Nassau, comme il est de coutume pour l’épouse d’un prince aux Pays-Bas, bien qu’elle n’ait pas été créée princesse à titre personnel. La seule épouse d’un membre de la famille royale qui ait reçu son propre titre est la reine Máxima, qui en 2002 est devenue princesse des Pays-Bas et princesse d’Orange-Nassau. Les autres princesses portent leur titre uniquement par courtoisie, comme le précise le RVD.

Grâce à de judicieux placements de l’héritage de son défunt mari, Mabel figure depuis plusieurs années dans le classement des citoyens néerlandais les plus riches du pays. En 2021, la princesse Mabel était la 50e personne la plus riche des Pays-Bas selon l’édition le Quote 500, l’équivalent néerlandais du célèbre classement Forbes. La princesse Mabel serait à présent à la tête d’une fortune personnelle de 850 millions d’euros.

Le ruban et le badge étoilé de l’ordre de la maison d’Orange (Photo : Wikimedia Commons)

La princesse Mabel n’avait pour le moment reçu aucune distinction royale. L’ordre de la maison d’Orange est octroyé aux citoyens méritants qui ont servi la maison royale ou le souverain. L’ordre existe depuis 1905, fondé par la reine Wilhelmine, et a connu une importante restructuration en 1969, lors du règne de la reine Juliana. Il existe aujourd’hui trois grades : croix d’honneur, grand-croix d’honneur et grand-croix. Le roi peut décider qui il récompense dans cet ordre, sans avis ministériel, contrairement à l’ordre du Lion d’or de la maison Nassau.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr