La princesse Marie-Christine de Belgique a tout perdu sous l’emprise de son mari accro aux jeux

La princesse Marie-Christine, 69 ans, est très peu médiatisée. Et pour cause, elle vit de l’autre côté de l’Atlantique, ayant tourné le dos à la famille royale belge et n’ayant plus donné de signe de vie depuis 2007. Elle avait fait parler d’elle en 2005, lorsqu’elle avait publié ses mémoires La brisure. Jusqu’à peu, seule sa sœur, la princesse Marie-Esméralda continuait à avoir quelques contacts avec elle. Hier, le journaliste flamand, Mario Danneels, a fait des révélations terribles sur la vie que mène actuellement la fille du roi Léopold III, grâce à des témoignages d’anciens amis. C’est dans la ville de Sequim, 6000 habitants, dans l’État de Washington, que vit Marie-Christine, sous l’emprise de son époux français Jean-Paul Gourgues, qui aurait dilapidé son héritage au casino.

Jean-Paul Gourgues empêcherait la princesse Marie-Christine d’avoir des contacts avec l’extérieur. Ici la princesse répondait à une rare interview en 1997.

Lire aussi : Arrestation de la princesse Esmeralda de Belgique à Londres !

La princesse Marie-Christine a coupé les ponts avec la Belgique

La princesse Marie-Christine de Belgique, née en 1951, surnommée Daphné en famille, est la fille du roi Léopold III et de la princesse Lilian, titrée princesse de Réthy, deuxième épouse du Roi. Elle a pour frère le prince Alexandre (décédé en 2009) et la princesse Marie-Esméralda. Marie-Christine est donc la demi-sœur de Joséphine-Chalotte (devenue grand-duchesse de Luxembourg, décédée en 2005), du roi Baudouin (décédé en 1993) et du roi Albert II, qui a abdiqué en faveur de son fils, le roi Philippe, en 2013.

Marie-Christine de Belgique et son époux, Jean-Paul Gourgues

Dans les années 70, la presse évoque des rumeurs de fiançailles avec le futur roi Carl Gustaf de Suède, mais Marie-Christine n’a jamais voulu se conformer à la vie royale et a commencé à voyager. Début des années 80, elle épouse un ami, Paul Drucker, rencontré au Canada. Il s’agit d’un mariage arrangé dans le but d’obtenir des papiers de séjour. Elle divorcera 5 ans plus tard, un divorce payé grâce au soutien financier de son demi-frère, le roi Baudouin. Elle n’assistera pas aux funérailles publiques de son père en 1983 même si elle sera présente incognito au cimetière. En 1989, elle épouse le Français Jean-Paul Gourgues. Ils mènent la grande vie à Los Angeles, fréquentent des vedettes mais surtout, connaissent de graves problèmes financiers. Ils vivent ensuite à Las Vegas, puis tentent d’ouvrir un restaurant, sans succès. En 2002, la princesse de Réthy décède et Marie-Christine ne revient pas en Belgique pour son enterrement. En 2005, elle publie son livre La Brisure, un véritable réquisitoire contre sa mère et sa famille, se prononçant également pour l’abolition de la monarchie.

L’une des maisons dans laquelle le couple aurait vécu à Las Vegas (selon l’adresse que nous nous sommes procurés) (Photo : Google Maps)

Lire aussi : La princesse Esméralda de Belgique se bat contre les emballages plastiques à usage unique

Des héritages partis en fumée sous l’emprise de son mari manipulateur

C’est aujourd’hui à Sequim, au milieu du désert dans l’État de Washington, que vivent Marie-Christine et son époux Jean-Paul Gourgues. Le journaliste flamand, qui vit en Irlande, Mario Danneels, à l’origine de la révélation de l’existence de Delphine Boël, a lancé une nouvelle bombe, en s’intéressant à la vie de la princesse Marie-Christine. C’est dans la version papier de l’édition flamande du magazine néerlandais Story, que le journaliste raconte le tragique destin de la princesse manipulée et ruinée par son mari accro aux jeux.

Maison dans laquelle habitaient Marie-Christine et son époux à Los Angeles (selon l’adresse que nous nous sommes procurés et qui correspond à l’arrière plan de la première photo de l’article) (Photo : Google Maps) Une maison achetée pour 439 000 dollars en 2010

« Je sais que la situation avec ma sœur est très triste », confiait la princesse Esmeralda, 63 ans, à Het Laatste Nieuws en novembre dernier. « Marie-Christine ne veut plus de contac. Pas avec la famille, pas avec les amis du passé. C’est son choix. Elle dit qu’elle a une nouvelle vie. Cette situation dure maintenant depuis trois ou quatre ans. » Ce sont d’ailleurs d’anciens amis de Marie-Christine qui témoignent dans l’article de Mario Danneels. La princesse Marie-Christine aurait perdu son héritage aux jeux, ils seraient même interdits dans casinos dans certains États. Marie-Christine a hérité de son père et de sa mère, de l’argent qui serait vite parti en fumée, manipulée par son mari qui a un casier judiciaire, étant un ancien cambrioleur. En 2009 pourtant, le couple avait acheté une maison cossue à Sequim, pour 325 000 dollars. Ces mêmes amis qui témoignent aujourd’hui, font part de leur inquiétude et de la force mentale exercée par Jean-Paul Gourgues sur son épouse, l’isolant totalement et refusant qu’elle ait des contacts avec l’extérieur.

La plus grande partie du témoignage recueilli est celui du flamand Franck Verhaeghe, qui a connu Marie-Christine et son époux à Los Angeles, lorsqu’il y possédait un salon de coiffure. L’autre témoignage est celui de la Gantoise Arlett Vereecke. Selon leurs dires, on apprend que Jean-Paul Gourgues est fiché par le FBI. Avant de connaitre la princesse, il aurait fait partie d’un gang de voleurs qui sévissaient sur la côte des Açores. Bien qu’identifié par la police, il a pu s’enfuir et s’installer au Canada.

« Chaque fois qu’ils restaient chez moi, il sortait jusqu’à deux ou trois heures du matin pour jouer dans des casinos bon marché de L.A. Marie-Christine le savait, mais elle a tellement été protégée du monde qu’elle n’y connaît rien. Jean-Paul peut lui dire ce qu’il veut », explique Franck, qui s’était tout de suite lié d’amitié avec la princesse, quand il l’avait rencontrée dans les années 80. « Je l’aimais beaucoup, elle était très loin de l’image que je me faisais d’une princesse. Libérale et libre-penseuse, mais elle avait aussi un côté triste, dans la mesure où on voyait qu’elle n’avait jamais rien vécu ».

« Il la manipule de telle sorte qu’elle croit qu’elle ne peut pas vivre sans lui ». Frank se souvient de cette fois où Marie-Christine devait se rendre en Suisse, où l’argent de son héritage est gardé. Pour l’empêcher d’avoir un rendez-vous avec sa banque, Jean-Paul lui aurait fait prendre peur en lui faisant croire qu’elle avait peur de l’avion. Frank, qui n’a plus de contact avec le couple depuis qu’ils ont quitté Las Vegas, se montre très inquiet : « Elle a été atteinte d’un grave trouble cérébral à Las Vegas, et si vous devez payer de votre poche en Amérique, cela coûte une fortune. Elle n’a pas d’assurance maladie, ils ne peuvent certainement pas se le permettre, donc ça pourrait mal finir.»

Source : Story du 26/05/2020

Lire aussi : Qui sont les descendants de Léopold 1e encore vivants aujourd’hui ?

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply