La princesse Noal Zaher et la famille royale d’Égypte à Paris pour soutenir l’artisanat afghan

La princesse Noal Zaher d’Afghanistan, épouse du prince héritier Mohamed Ali d’Égypte, a retrouvé des cousins de son époux à Paris, le temps d’une visite en soutien aux artisans afghans. Sur place, princes et princesses d’Égypte ont également rencontré le prince et la princesse de Pontecorvo.

Lire aussi : Les héritiers du dernier roi d’Afghanistan et la famille royale afghane

Exposition d’étoffes afghanes à Paris

Du 25 au 30 octobre, la galerie Cinko, dans le 2e arrondissement de Paris, accueille l’atelier Zarif Design de Kaboul, qui expose ses pièces automne-hiver. L’exposition, intitulée Étoffes d’artiste. Afghanistan l’art du fil. Hommage aux femmes afghanes, est l’occasion de soutenir les artisans afghans. Durant la période de l’exposition, on peut aussi y voir une expo de photos de Fatimah Hossaini, intitulée «La beauté des femmes afghanes au milieu de la guerre».

La princesse Noal Zaher d’Afghanistan et son époux, le prince héritier Mohamed Ali d’Égypte, à côté de sa cousine, la princesse Melekper Toussoun, le prince Aziz Toussoun et sa compagne Anne (Photo : David Nivière/Abacapress)

Ce 26 octobre, jour du vernissage, était également organisée la projection du film Youssef & Zolaykha, réalisée par une équipe afghane, à la galerie Cinko du Passage Choiseul. Les artistes ont également eu la surprise de voir la princesse Noal Zaher, petite-fille du dernier roi d’Afghanistan, mener avec elle un groupe de princes et princesses, cousins de son époux, le prince héritier Mohamed Ali, prince de Saïd. La princesse Noal Zaher est une cousine de l’artiste Zolaykha Sherzad.

Zolaykha Sherzad et la princesse Noal Zaher (Photo : David Nivière/Abacapress)

Zolaykha Sherzad a créé en 2005 Zarif Design, une marque qui a «pour ambition de faire revivre la tradition vestimentaire du pays et de sauvegarder le savoir-faire local en matière de traitement des textiles et coloris afghans en réalisant des pièces « modernes » pour le marché occidental», expliquait Elle à l’occasion d’une exposition de la marque afghane à Paris, il y a quelques années.

Le fils ainé du dernier roi Fouad II d’Égypte a retrouvé ses cousins, la princesse Melekper Toussoun et le prince Aziz Toussoun. Ces deux derniers sont issus d’une branche cadette de l’ancienne famille royale d’Égypte, qui descend de Toussoun Pacha, le fils de Saïd Pacha, le gouverneur (wali) d’Égypte de 1854 à 1863.

La princesse de Saïd et la princesse de Pontecorvo (Photo : David Nivière/Abacapress)

La princesse Melekper, née en 1943, est la fille de Fatima Cherifa Chirine et de son premier époux, le prince Hassan Toussoun, décédé en 1946 dans un accident de voiture dans le sud de la France. Le prince Hassan Toussoun était le cousin du roi Farouk d’Égypte. Après la mort de son premier époux, Fatima Cherifa Chirine a épousé le prince João d’Orléans-Bragance, fils du prétendant au trône du Brésil. Ils ont eu un fils, le prince João Henrique. Après leur divorce en 1971, Fatima s’est remariée une troisième fois. Elle s’était convertie au catholicisme pour épouse son deuxième époux. Fatima descend des Chirine, une des sept tribus de la Horde d’or de Gengis Khan.

Lire aussi : La princesse Soraya Malek d’Afghanistan : «Le plus grand malheur pour une femme est d’être née en Afghanistan»

La branche Toussoun retrouve le prince héritier Mohamed Ali d’Égypte et son épouse

La princesse Noal Zaher, 43 ans, est la fille du prince Mohammad Daoud Pashtunyar Khan Zaher, septième enfant du roi Mohammad Zaher d’Afghanistan. La mère de la princesse Noal, est elle-même une descendante de la branche cadette de la famille royale d’Afghanistan.

Le prince Joachim Murat, prince de Pontecorvo et le prince héritier Mohamed Ali, prince de Saïd (Photo : David Nivière/Abacapress)

Le prince et la princesse de Saïd, titre réservé à l’héritier du trône d’Égypte et à son épouse, sont également proches du prince et de la princesse de Pontecorvo, titre réservé à l’héritier de la famille Murat. Le prince Joachim et la princesse Yasmine Murat, ainsi que le prince Charles-Henri de Lobkowicz, ont rejoint leurs amis à l’exposition qui soutient l’artisanat afghan.

Le prince de Saïd et le prince Charles-Henri de Lobkowicz (Photo : David Nivière/Abacapress)

Depuis la reprise de Kaboul par les Talibans, la princesse afghane apporte son soutien à la population. En août dernier, la princesse Noal Zaher écrivait sur ses réseaux sociaux : «Nous sommes abasourdis, le cœur brisé et nous devons encore l’intégrer. Mon cœur saigne pour les innombrables Afghans innocents qui sont encore une fois sans abri, impuissants et sans défense». La princesse demandait à ses proches et à ses sympathisants de «continuer à prier pour les familles innocentes qui ne peuvent pas partir et pour celles qui ont courageusement choisi de rester solidaires. Nous ressusciterons, l’âme de l’Afghanistan est éternelle…».

Princess Melekper Toussoun and Prince Aziz Toussoun

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr