Stéphanie de Monaco s’en prend aux vegans : « Ces gens ne respectent pas les autres »

La princesse Stéphanie de Monaco est montée au créneau, dans une interview accordée au journal monégasque, interrogée sur la prochaine loi française visant à interdire les animaux sauvages dans les cirques. Dans la foulée, la sœur du prince souverain Albert II de Monaco s’en est prise aux vegans, dont elle considère leur point de vue comme antidémocratique.

La princesse Stéphanie de Monaco tient des propos polémiques sur les vegans (Photo : Arnold Jerocki/Pool/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Stéphanie de Monaco attristée par l’interdiction des animaux dans les cirques

La princesse Stéphanie n’arrêtera pas de manger du steak

La princesse Stéphanie était interrogée par Monaco Matin concernant l’annonce de l’interdiction prochaine du dressage d’animaux sauvages dans les cirques, en France. La princesse explique notamment que les animaux sont choyés et traités comme des membres de la famille. Selon elle, cette façon de penser serait imposée de façon non démocratique par certains. « Je n’aime pas l’opéra, ce n’est pas pour autant que je vais empêcher les passionnés d’y aller. Les végans qui ne veulent pas tondre les moutons ? Les moutons, ils vont mourir si l’on ne retire par la laine qu’ils ont sur le dos ! »

La princesse Stéphanie fait le rapprochement avec sur l’animalisme et le véganisme : « C’est une mode avant tout, or toutes les modes s’essoufflent. Je pense que ces gens ne respectent pas les autres. C’est-à-dire qu’ils veulent imposer leur point de vue à tout le monde. C’est antidémocratique. »

« On a chacun le droit de mettre ce que l’on veut dans notre assiette. Cela ne fait pas de nous des mauvaises personnes. Si moi, j’ai envie de manger un bon steak, je n’empêche pas l’autre de préférer le soja. Je n’aime pas l’opéra, ce n’est pas pour autant que je vais empêcher les passionnés d’y aller.

Lire aussi : Stéphanie de Monaco et Camille Gottlieb au défilé de Pauline Ducruet à la Fashion Week

Les vegans « ne respectent pas les autres »

Consciente que sa prise de position ne plaira pas à certains, la princesse Stéphanie assume : « Quand on a une opinion, on ne fait pas forcément l’unanimité. Qui que l’on soit. J’assume complètement mes convictions. »

La princesse de 55 ans explique son point de vue : « Je n’essaie d’imposer ma manière de penser à personne. Je ne serai jamais végane, désolé, c’est mon choix. J’ai envie de porter des pulls en laine qui tiennent chaud et d’avoir des chaussures en cuir qui m’empêchent d’avoir les pieds mouillés. Voilà ! »

Lire aussi : Carl Philip de Suède remet le prix du Chef de l’année 2020

Source : Monaco Matin

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr