La princesse Tessy de Luxembourg perd son titre et devient Tessy Antony-de Nassau

L’histoire entre Tessy Antony et Louis de Nassau n’a suivi aucune des règles habituelles. C’est une jeune fille de 20 ans, déjà enceinte que le grand-duché de Luxembourg a découvert soudainement en 2006. Tessy a rencontré le prince Louis à l’armée. C’est le coup de foudre et Tessy tombe enceinte sans être mariée.

Un mariage précipité par une grossesse

Le 29 septembre 2006, Tessy Antony (qui n’est pas la première roturière, rappelons que María Teresa Mestre est issue d’une famille bourgeoise de Cuba) se marie avec le prince Louis de Luxembourg, troisième fils du grand-duc Henri de Luxembourg et de la grande-duchesse Maria Teresa. Ce mariage est proclamé quelques mois après la naissance hors-mariage du petit Gabriel, né en mars 2006. Gabriel est exclu de l’ordre de succession au trône. En 2007 nait le prince Noah, qui lui apparait dans l’ordre de succession. Suite à son mariage avec le prince Louis, Tessy Antony devient Son Altesse royale la princesse Tessy de Luxembourg. En 2017, le couple annonce leur séparation mais le divorce s’annonce houleux. Une véritable bataille, notamment sur des questions financières bat son plein entre les deux ex époux.

https://www.instagram.com/p/BwkbHoElJXK/

Entre 2017 et 2019, la séparation est prononcée par un decree nisi, un jugement provisoire accordé par la justice britannique, car les deux ex époux résident à Londres. Durant cette période de séparation de fait, Tessy de Luxembourg annonce vouloir être appelée Tessy du Luxembourg et non plus Tessy de Luxembourg, (anglais Tessy from Luxemboug et non plus Tessy of Luxembourg).

Un divorce et une affaire de gros sous

En 2018, l’accord du divorce est jugé déraisonnable par Tessy qui refuse l’accord. L’ancienne princesse demandait une indemnité compensatoire d’1,68 million d’euros. Le prince a des revenus annuels estimé à 39 000 euros. Il n’a pas de fortune personnelle, mis à part un héritage de 224 000 euros. Il voulait verser une pension alimentaire annuelle de 3360 euros à chacun de ses enfants. Le tribunal a tranché et a demandé à ce qu’il verse 4 700 euros par enfant. Tessy demandait aussi une voiture et une maison familiale, sachant que l’appartement qu’elle occupait à Londres était payé par la Cour grand-ducale. Il faut dire que Tessy gagne 84 000 euros de salaire annuel grâce à ses missions de consulting auprès d’ONG et d’associations éducatives. Après avoir fondé Professors Without Borders, elle vient de lancer sa société Finding Butterflies. Son travail auprès d’associations a même été gratifié par l’obtention du titre de Docteur honoris causa du Paris College of Art.

Après un divorce difficile, Tessy apparait de nouveau avec ses fils auprès du prince Louis.

Tessy de Luxembourg perd son titre mais obtient une faveur sur le nom

Finalement, le 4 avril 2019, le divorce est définitivement prononcé et la Cour du grand-duché confirme la séparation dans un communiqué, indiquant aussi les conséquences pour la princesse Tessy. À partir de septembre 2019, l’ancienne princesse de Luxembourg devra se faire appeler Madame Tessy Antony-de Nassau, la Cour grand-ducale lui accordant une dernière faveur. Elle a le droit d’accoler le nom de la famille des princes de Luxembourg au sien, pour qu’elle puisse porter le même nom que celui de ses enfants. Par contre, elle perd immédiatement son titre de princesse et le prédicat d’Altesse royale qui l’accompagnait. Bien entendu, elle ne peut plus représenter la famille grand-ducale et est libérée de tout devoir officiel.

Heureusement, sur un plan personnel, après un divorce juridiquement difficile, la tension semble apaiser entre les deux ex, qui ont été aperçus ensemble, notamment à l’occasion des Fêtes de fin d’année en famille ou lors des funérailles du regretté grand-duc Jean, que Tessy considérait comme son propre grand-père et qu’elle appelait « Apapa ». Le communiqué de destitution de Tessy termine en souhaitant à Louis et à Tessy « beaucoup de succès et de sérénité dans leur nouveau chemin de vie ». Le prince Louis avait quant à lui reconnu les qualités de son ex, lors de sa prise de parole devant la Haute cour de Londres qui devait trancher sur les modalités du divorce. Il avait avoué que Tessy avait rempli « son rôle avec tact et a bien représenté ma famille, ce dont je lui suis reconnaissant… ».

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply