La doyenne des princesses japonaises a 97 ans

Elle est la plus âgée des princesses japonaise. Peu médiatisée la princesse Yuriko, veuve du prince Takahito de Mikasa, est pourtant un membre éminent de la famille impériale. Née Yuriko Takagi, le 4 juin 1923, la tante par alliance de l’empereur émérite Akihito a fêté en toute discrétion son 97e anniversaire.

La princesse Yuriko ici lors de la cérémonie d’abdication d’Akihito et de passation de Naruhito, dans la nuit du 30 avril au 1e mai 2019. Elle est entourée du prince Masahito de Hitachi, de la princesse Hanako de Hitachi, de la princesse Nobuko de Tomohito, de la princesse Akiko et de la princesse Yoko de Mikasa (Photo : capture YouTube)

Lire aussi : Akihito fête ses 86 ans : L’empereur émérite célèbre son premier anniversaire depuis son abdication

La princesse Yuriko Takagi fête ses 97 ans

Yuriko Takagi est issue de la noblesse japonaise, son père était le vicomte Masanori Takagi. Sa mère était la fille du vicomte Irie Tamemori et elle a parmi ses arrière-arrière-grands-parents le 6e seigneur d’Ōtaki, le 5e seigneur de Sakura ou encore le 8e seigneur d’Uwajima. Yuriko a suivi ses études à Gakushūin, le lycée pour filles de l’aristocratie, la même école dont vient de sortir diplômée la princesse Aiko, fille unique de l’empereur Naruhito. Elle rencontre ensuite le prince Takahito de Mikasa, quatrième fils de l’empereur Taisho et frère de l’empereur Hirohito. Yuriko devient princesse impériale à son mariage en 1941. La princesse Yuriko et le prince Takahito auront trois fils et deux filles. Son époux, le prince Takahito est décédé en 2016, à l’âge de 100 ans.

Yuriko Takagi a épousé le frère de l’empereur Hirohito
La princesse Yuriko de Mikasa et son époux, lors d’une visite officielle à Montréal, au Canada, en 1965 (Photo : Toronto Public Library)
Le prince Takahito est mort centenaire en 2016 (Photo : capture NipponTV News24)

Lire aussi : Le débat sur l’avenir de la Maison impériale japonaise reporté par le gouvernement

Une vie engagée et un avis de sage pour la famille impériale

Comme toutes les princesses impériales, la princesse Yuriko est vice-présidente honoraire de la Croix-Rouge du Japon et elle est engagée dans la fondation impériale Boshi-Aiiku-kai, spécialisée dans l’aide aux soins de maternité. Considérée comme une véritable sage de la famille, elle prend part aux conseils familiaux, notamment lorsqu’il s’agit de donner son approbation sur un mariage.

La princesse Yuriko est la doyenne de la famille

La princesse Yuriko est aujourd’hui la doyenne de la famille impériale. Elle est la tante par alliance de l’empereur émérite Akihito et la grande-tante de l’empereur Naruhito. Elle est devenue princesse en 1941, la plus ancienne femme à devenir princesse par mariage. En opposition à la princesse Ayako, une petite-cousine de l’empereur Akihito, qui est la dernière princesse à avoir perdu son titre en épousant un roturier, en 2018. La famille impériale japonaise exclut les princesses de la Maison impériale lorsqu’elles épousent un roturier, considérées comme faisant partie de la famille de leur époux, à leur mariage. À l’inverse, les femmes intègrent la famille impériale lorsqu’elles épousent un prince impérial.

Lire aussi : 85% des Japonais accepteraient une femme sur le trône impérial

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.