Les princesses Maria Carolina et Maria Chiara de Bourbon-Siciles au mythique Club 55 à Saint-Tropez

Sous un soleil caniculaire, rien de tel qu’un bon cocktail sous les parasols du Club 55 sur la plage de Pampelonne, à Ramatuelle. La princesse Maria Carolina de Bourbon des Deux-Siciles et sa sœur, la princesse Maria Chiara, connaissent bien cet établissement, lieu incontournable de la presqu’île de Saint-Tropez.

Lire aussi : Les 19 ans de la princesse Maria Carolina de Bourbon-Siciles à Saint-Tropez

La duchesse de Palerme et la duchesse de Capri au Club 55 sur la plage de Pampelonne

Le cabanon sur la plage de Pampelonne, découvert dans Et Dieu… créa la femme, est toujours-là, presque intact. C’est avec la même convivialité que Patrice de Colmont accueille dans son établissement, les fidèles du Club 55, comme le faisait son père à l’époque. Pas de Brigitte Bardot en vue, lorsqu’on s’installe aujourd’hui dans son bar situé à Ramatuelle, sur la presqu’île de Saint-Tropez, mais on y croise tout de même du beau monde. Le week-end dernier, deux belles blondes ont été aperçues dans ces lieux.

La princesse Maria Carolina, duchesse de Palerme et de Calabre, et la princesse Maria Chiara, duchesse de Capri et de Noto, sur la plage de Pampelonne ce 3 juillet 2022 (Photo : Abacapress)

Lire aussi : Les 17 ans de la princesse Maria Chiara de Bourbon-Siciles : une princesse moderne, brillante et glamour à Paris

La princesse Maria Carolina et la princesse Maria Chiara de Bourbon-Siciles profitent de leurs semaines de vacances, après une année scolaire bien chargée. Les deux filles du duc de Castro cumulent deux cursus en même temps. À 19 et 17 ans, les descendantes des rois de France, d’Espagne, des empereurs du Saint-Empire ou encore des grands-ducs de Toscane, fréquentent l’université d’Harvard. Elles sont aussi passionnées de mode et suivent une formation dans le domaine.

Lire aussi : Les princesses Carolina et Chiara de Bourbon-Siciles telles de vraies stars de cinéma à l’avant-première du film « Elvis » à Cannes

Détente à Ramatuelle pour marquer la fin d’une année studieuse

Le week-end dernier, la duchesse de Palerme et la duchesse de Capri ont profité d’un moment de détente au mythique Club 55. En 1947, l’aventurier Bernard de Saint Julle de Colmont, en train de tourner un documentaire en pleine tempête, trouve refuge sur une plage de la Côte d’Azur. Ce lieu paradisiaque, sans présence humaine, sera sa terre et l’année suivante, il revient avec sa famille et s’installe dans un cabanon. En 1955, Brigitte Bardot et l’équipe de Roger Vadim occupent le cabanon et y tournent Et Dieu… créa la femme, mettant la famille Colmont à l’ouvrage pour les servir.

Moment de détente au Club 55 pour l’héritière du duc de Castro et sa sœur cadette (Photo : Abacapress)

Patrice de Colmont a repris le cabanon de ses parents et a mis un point d’honneur à garder cette simplicité, malgré la fréquentation des lieux, attirant du beau monde, entre les stars françaises et hollywoodiennes mais aussi les hommes politiques internationaux. « C’est un bien commun qui appartient à tout le monde », explique le propriétaire au Figaro, en 2019. « Ça ne doit jamais s’arrêter. » L’office du tourisme de Saint-Tropez ajoute que la philosophie de Patrice de Colmont est aussi « le respect de la terre nourricière et de ses habitants ».

Patrice de Colmont dirige toujours le Club 55, cabanon créé par ses parents et fréquenté par les stars et les personnalités politiques internationales, sur la plage de Pampelonne (Photo : Wikimedia Commons)

Les princesses Maria Carolina et Maria Chiara sont ici comme chez elles. Elles se fondent dans le décor et apportent cet air de dolce vita aux lieux. Elles ont hérité cela de leur grand-mère, Edoarda Crociani, qui fut elle-même une vedette de la Cinecittà en son temps. Dans les années 60 ans, la belle blonde connue sous le nom de scène d’Edy Vessel, a même fait une apparition dans Huit et demi de Federico Fellini.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr