Révérences et protocole à distance : Elizabeth II reçoit des nouveaux ambassadeurs par vidéoconférence

Ce n’est pas parce qu’un écran nous sépare que les convenances doivent être mises de côté ! La reine Elizabeth II a reçu les lettres de créance de trois nouveaux ambassadeurs ce 4 décembre, bien qu’eux se trouvaient au palais Buckingham et la reine Elizabeth au château de Windsor. Les nouveaux ambassadeurs ont respecté le protocole, agissant face à l’écran comme si la Reine se trouvait face à eux.

Lire aussi : La reine Elizabeth participe à sa première visioconférence pour remercier les aidants

Réception des lettres de créance par vidéoconférence

C’est une cérémonie virtuelle durant laquelle protocole affrontait protocole sanitaire, qui s’est déroulée ce 4 décembre à la fois à Londres et à Windsor. La reine Elizabeth II a reçu par visioconférence les lettres de créance de Sophie Katsarava, nouvel ambassadeur de Géorgie, Gil da Costa, nouvel ambassadeur de la République démocratique du Timor-Leste et de Ferenc Kumin, nouvel ambassadeur de Hongrie, qui était accompagné de son épouse.

Son Excellence Madame l’ambassadeur Sophie Katasarava fait une révérence face à la Reine en lui remettant sa lettre de créance (Photo : Yui Mok/PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Felipe VI reçoit les lettres de créance de 6 nouveaux ambassadeurs

Jusqu’ici, les autres monarques européens avaient repoussé les cérémonies de lettres de créance, durant les périodes de confinement. La reine Elizabeth est la première à procéder à cette cérémonie protocolaire par vidéoconférence. Bien que le deuxième confinement a officiellement pris fin en début de semaine au Royaume-Uni, la reine Elizabeth reste confinée à Windsor, faisant partie de la catégorie des personnes à risque.

Lire aussi : Le roi de Suède reçoit les ambassadeurs d’Afrique du Sud, du Panama, du Laos et des Bahamas

Les trois nouveaux ambassadeurs sont arrivés devant l’écran où était diffusée l’image de la reine Elizabeth, et se sont inclinés pour les hommes et ont fait une révérence pour les femmes. Ils ont également tendu leurs lettres de créance. Il s’agit de documents diplomatiques signés par le chef d’État qui envoie son ambassadeur. Les lettres sont ensuite réceptionnées par le chef d’État qui accueille l’ambassadeur dans son pays.

Source : The Royal Family

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr