La reine Margrethe valide les comptes du Classenske Fideicommis

Chaque année, il est de tradition que le souverain danois assiste à la validation des comptes annuels du Classenske Fideicommis. Cette fondation, qui est étroitement liée à la famille royale danoise depuis la fin du 18e siècle, est l’une des associations dont le roi ou la reine approuve les comptes. La reine Margrethe II n’a pas dérogé à la tradition cette année.

(Photo : Henrik Hildebrandt)

Lire aussi : Nouveau portrait officiel de gala de la reine Margrethe II de Danemark

Une ancienne tradition à laquelle Magrethe II n’a pas dérogé

La reine Margrethe II de Danemark s’est rendue ce 10 novembre au Corselitze, un manoir situé sur l’île de Falster dans le sud-est du Danemark. Cette demeure néoclassique a été construite en 1777 par Johan Frederik Classen qui, au moment de sa mort, a fondé Det Classenske Fideicommis, qui est aujourd’hui propriétaire du domaine.

Classen fut le conseiller du roi Frédéric V, également major de l’armée et riche industriel. À sa mort, en 1792, fut mis au point le fidéicommis à son nom afin d’aider les pauvres du Danemark. Depuis lors, la fondation aide chaque année différentes causes, en distribuant pour 2 millions de subsides, soit environ 270 000 euros.

Lire aussi : Margrethe de Danemark finance 53 projets culturels dont une école en France et une église en Belgique

Depuis le début de l’existence de la fondation, rois ou prince héritier se sont succédé à la tête de la fondation, accordant leur haut patronage au Classenske Fideicommis. En tant que présidente d’honneur du fonds, la reine Margrethe II a approuvé les comptes, une fois de plus cette année, à l’issue d’une réunion organisée dans le respect des règles sanitaires actuelles. L’actuel président du fonds est Jon Stokholm, juge à la Cour suprême.

Source : Det danske kongehus

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr