La reine Máxima accueillie par des danseurs massaïs à l’aéroport du Kilimandjaro

La reine Máxima des Pays-Bas se trouve du 17 au 19 octobre en Tanzanie. La reine y effectue un séjour dans le cadre de ses missions en tant qu’ambassadrice du Secrétaire général des Nations Unies dans le domaine du financement inclusif pour le développement. La reine Máxima a été accueillie à la sortie de l’avion par des danseurs massaïs qui l’attendaient sur le tarmac de l’aéroport du Kilimandjaro.

Lire aussi : La reine Máxima inaugure la conférence Sibos 22 sur la finance inclusive

Après New York, la reine Máxima poursuit sa mission pour la finance inclusive en Tanzanie

La reine Máxima revient tout juste d’un séjour aux États-Unis où elle a présenté son rapport annuel devant l’assemblée des Nations Unies à New York. En 2009, la reine Máxima a été nommée par le Secrétaire général des Nations Unies avocate spéciale du financement inclusif pour le développement (UNSGSA). Avant d’entrer dans la famille royale néerlandaise par son mariage, Máxima a travaillé dans la finance aux États-Unis.

Après son séjour à New York, la reine des Pays-Bas enchaîne avec un voyage de travail en Tanzanie. Arrivée ce 17 octobre à l’aéroport international du Kilimandjaro, elle restera en Tanzanie jusqu’au 19 octobre et commencera ses visites dès le lendemain de son arrivée. L’aéroport du Kilimandjaro est situé près de la ville d’Arusha et est le deuxième aéroport du pays.

La reine Máxima arrive en Tanzanie ce 17 octobre 2022 (Photo : Robin Utrecht/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Emily Ruete : la princesse qui a fui Zanzibar pour devenir une roturière allemande

À sa sortie de l’avion KLM, la reine Máxima a été accueillie par les autorités locales et par un groupe de danseurs massaïs. Une rencontre avec la présidente Samia Suluhu Hassan est prévue mercredi. Durant son séjour, elle rencontrera aussi le gouverneur de la Banque de Tanzanie, plusieurs ministres et de nombreux représentants d’organismes liés aux services financiers du pays.

En Tanzanie, 52 % des adultes ont désormais un compte bancaire contre seulement 17 % en 2009, explique le Service d’information du gouvernement (RVD) selon des chiffres de la Banque mondiale. Il existe cependant toujours un écart important entre le nombre de comptes bancaires détenus par les hommes et les femmes.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr