La reine Máxima à la demi-finale de l’Eurovision à Rotterdam

La reine Máxima continue sa tournée de promotion du programme éducatif Méér Muziek in de Klas. Ce jeudi 20 mai 2021, la reine Máxima s’est rendue à Rotterdam pour assurer plusieurs engagements liés à l’initiative musicale. La reine des Pays-Bas en a profité pour assister aux répétitions générales de la demi-finale de l’Eurovision, qui se déroulera ce soir en direct.

(Photo : Mischa Schoemaker/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Total look pied-de-poule pour la reine Mathilde

Méér Muziek in de Klas à Rotterdam

Dans la matinée du 20 mai, la reine Máxima s’est rendue dans le de quartier de Crooswijk à Rotterdam pour inaugurer une aire de jeu musicale pour enfant. Durant toute la journée, la reine des Pays-Bas a mis l’éducation musicale à l’honneur, en marge de la campagne de promotion du programme Méér Muziek in de Klas organisée pour ses 50 ans. Le programme éducatif vise à promouvoir l’apprentissage de la musique dans les écoles primaires.

(Photo : Mischa Schoemaker/ABACAPRESS.COM)

L’aire de jeu musicale permettra aux enfants de faire de la musique après l’école ou pendant les heures de classe. La reine Máxima s’est ensuite rendue à l’école AS Talma pour discuter de l’importance de la musique dans le développement du langage et l’égalité des chances dans l’éducation.

Lire aussi : Les 7 plus beaux diadèmes portés par la reine Máxima

La reine Máxima à la répétition générale de la demi-finale de l’Eurovision

Dans l’après-midi, la reine Máxima a visité la salle omnisports Rotterdam Ahoy, qui accueille cette semaine le Concours Eurovision de la chanson. Ce mardi, s’est déroulée la première demi-finale de l’Eurovision dans cette salle. La deuxième demi-finale aura lieu ce jeudi soir. À quelques heures de la retransmission en direct, la reine Máxima a pu assister à la répétition générale.

La reine portait un ensemble violet à son arrivée à Ahoy et s’est changée rapidement avant d’assister à la répétition, habillée en jaune. La robe violette est une robe Victoria Beckham, déjà portée par la reine Máxima. La robe jaune est du créateur belge Natan avec des robes grises en relief.

(Photo : Mischa Schoemaker/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Willem-Alexander et Máxima rencontrent le gagnant de l’Eurovision et 21 autres Néerlandais d’exception

La reine était entourée de 28 étudiants de l’école voisine pour assister à la répétition. La productrice de l’émission était assise à côté de la Reine pendant le spectacle. Máxima a également eu droit à une visite des coulisses et a discuté avec les animateurs qui s’occupent de gérer les réseaux sociaux.

(Photo : Mischa Schoemaker/ABACAPRESS.COM)

Méér Muziek in de Klas est partenaire de l’Eurovision et la présence de la reine a été saluée sur scène, juste avant la répétition. La reine a été applaudie pour le travail accompli avec son programme éducatif. Grâce à ce programme, 1,4 million d’élèves du primaire aux Pays-Bas ont accès à une éducation musicale.

Il y a un mois, le roi Willem-Alexander s’était rendu au Rotterdam Ahoy pour observer le montage des décors. L’époux de la reine Máxima avait visité les coulisses et rencontré les bénévoles qui aident à la préparation du show. L’année dernière, la famille royale avait été conviée à prendre part à la soirée de remplacement, organisée à la place du Concours, qui avait été annulé en raison de la crise sanitaire.

Juste avant la première demi-finale, la Maison royale avait partagé un message personnel d’encouragement du roi Willem-Alexander et de la reine Máxima : «Bonne chance à tous ceux qui participent au Concours Eurovision de la chanson. Nous espérons que vous passerez un merveilleux moment. Un travail incroyable a été accompli par tous ceux qui ont participé à l’organisation de l’événement. Nous avons déjà un gagnant et c’est Rotterdam !»


Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr